Et si vous enchaîniez avec un deuxième marathon ?

Marathon
Le

Enchaîner deux marathons n’est pas forcément recommandé. Mais quand deux épreuves de ce type font parties d’un programme running, il convient surtout de bien négocier la période entre les courses. Au terme du premier marathon, il est important d’observer une semaine de repos sans course à pied. On peut s’autoriser deux sorties de 45 mn à 1 h en marche, natation ou vélo. En semaine 2 on peut faire deux sorties course à pied de 45 mn maximum complétées par une ou deux sorties en vélo ou natation. En semaine 3, on peut s’octroyer une sortie en endurance de 1 h 30 mn, une autre de 45 mn à 1 h et une courte séance dynamique du type 30 mn en endurance plus 8 fois 1 mn rapide, 1 mn lente. En semaine 4, on peut à nouveau s’offrir un footing de 1 h 15 mn en début de semaine, puis un entraînement avec 20 mn endurance et 2 fois 2 km à allure marathon. Contentez-vous d’un unique footing de 1 h le week-end. Enfin la dernière semaine laissera une large place à la récupération avec deux footings (lundi et mercredi) de 30 mn chacun.