Sortie longue : halte à l’ennui !

Variez les terrains
Le

Voici quelques astuces pour combattre l’ennui lors d’un entraînement (trop) habituel notamment une sortie longue.
Si malgré l’augmentation régulière de la difficulté de vos sorties vous vous retrouvez à compter les brins d’herbe qui longent votre parcours, voici quatre façons de vous changer les idées.
1 – Ecoutez.
Tout le monde a déjà, au moins une fois dans sa vie, couru avec de la musique dans les oreilles. Mais pourquoi ne pas tenter quelque chose de différent en jetant votre dévolu sur des livres audio ? Une méthode d’une efficacité redoutable dans le cadre de vos sorties longues.
2 – Respirez
De prime abord, cela n’a pas vraiment de sens mais se révèle terriblement efficace : faites toutes vos inspirations en deux fois par le nez, vos expirations en trois fois par la bouche. Non seulement cette méthode, inspirée du « Chi running », vous permet de vous concentrer sur votre respiration, mais elle permet également d’aller plus loin que ce que l’on pensait possible lors des séances les plus exigeantes.
3 – Réfléchissez
Le temps de course peut également être un moment où vous résolvez des questions personnelles ou professionnelles. Certains préfèrent voir leurs sorties comme des instants propices à se vider la tête, mais « phosphorer » sur des problèmes est une manière efficace de lutter contre l’ennui.
4 – Méditez
Pas besoin de se retrouver en position du lotus pour cela. A l’inverse du conseil précédent, laissez-vous porter par votre course, par la répétition du mouvement. De nombreux coureurs évoquent un état que l’on peut comparer à une transe lors de sorties longues ou intenses. Pas moyen de s’ennuyer dans ces conditions…