Récupérer… pour remettre son corps à neuf

Marathonien heureux
Le

Vous venez de terminer votre dernier marathon, semi ou autre course de l’année. Place à quatre semaines de récupération indispensables pour effacer les petits bobos accumulés au fil des kilomètres et repartir avec un organisme remis à neuf. À votre programme, courses plus décontractées et diététique adaptée. Notre dossier.

Quatre semaines de récupération qui vont permettre à votre organisme de se régénérer. Après plusieurs mois d’entraînement et de compétitions sur toutes les distances, en aucune façon vous ne devez penser que vous allez perdre du temps. Bien au contraire, cette période de transition est indispensable pour régénérer votre organisme, effacer tous les bobos existant, faire des bilans et même savourer une diététique différente, mais complètement adaptée à ce nouveau programme sportif. Rassurez-vous : vous n’allez pas rester inactif, mais courir de manière décontractée, sans souci de performance et même pratiquer d’autres activités sportives, comme vous l’avez fait durant vos vacances. La course à pied reste donc présente, mais la quantité et l’intensité sont moindres, vous devez vous persuader que vous allez ainsi repartir sur de nouvelles bases et surtout avec un plaisir et un mental retrouvés. Une bonne régénération est autant physique que morale, vous avez besoin de fraîcheur mais surtout d’une motivation nouvelle. L’entraînement hivernal, prélude aux préparations spécifiques (marathon, semi, 100 km, trails) sera important, très important, il faudra l’entreprendre avec un maximum d’envie, sans blessure ni fatigue. C’est l’objectif poursuivi par ces 4 semaines de « récup » que nous allons examiner dans le détail.

Suivant : Un bilan de santé s’impose