Les bonnes raisons de courir (26) : Diminue les risques de cancer du colon et de l'utérus

Le

Les sujets sédentaires sont plus exposés à ces deux affections. En effet, l’activité physique, notamment de type aérobie, en raccourcissant le temps du transit intestinal, diminue l’exposition de la paroi du gros intestin aux agents cancéreux potentiels.

De même, l’activité musculaire et la minceur sont de plus en plus associés à une moindre fréquence des cancers du système reproducteur chez les femmes athlètes, alors que le surpoids augmente le risque de cancer du sein et de l’endomètre chez la femme ménopausée.

Précédent : Ralentit le vieillissement ostéo-articulaire

Suivant : Stimule le système de défense immunitaire