Les bonnes raisons de courir (16) : Traite efficacement le diabète

Le

II existe en France environ cent cinquante mille diabétiques insulinodépendants, tributaires d’injections quotidiennes d’insuline. D’autre part, on dénombre un gros peloton de huit cent mille diabétiques qui doivent suivre un régime (surpoids) et, pour un certain nombre, prendre des médicaments.

Dans les deux cas, un exercice physique régulier de type endurance, comme la course à pied, favorise la pénétration du glucose dans la cellule et diminue les besoins en insuline. Les diabétiques non-insulinodépendants (la plupart sont en surpoids) se caractérisent par un excès de graisses et de glucose sanguin que la course à pied va facilement brûler.

Précédent : Limite les pannes de cœur

Suivant : Embellit… les fessiers