Les bonnes raisons de courir (12) : Diminue les risques de cancer du sein

Marathonienne - Laurence Klein
Le

Statistiquement, le risque de développer un cancer du sein chez les femmes sédentaires est deux fois plus élevé que chez les sportives. Pour tenter de faire la lumière sur cette heureuse différence, une équipe médicale de la célèbre université d’Harvard, aux États-Unis, a effectué une enquête sur 5 398 femmes de dix collèges américains. Il semble que celles qui ont participé à des exercices musculaires réguliers et soutenus ont été moins atteintes de cancer du sein que les non-sportives. Le docteur Rosé Frisch, responsable de l’étude, a fait remarquer que les jeunes Américaines avaient leurs premières règles en moyenne à 12 ans et demi, alors que pour les sportives, cette métamorphose intervenait vers l’âge de 15 ans et demi.

Autre constatation intéressante faite par l’expert américain : plus une femme a de périodes menstruelles au cours de sa vie, plus elle court le risque d’un cancer du sein. Sa conclusion : pour conserver au maximum « saine et sauve » sa poitrine, il faut, dès le plus jeune âge, encourager le sport, notamment les activités pédestres, afin de retarder la survenue des premières règles.

Précédent : Elle assure un meilleur retour veineux

Suivant : Stimule l’imagination

1 Commentaire
riri17 - Conférence JOGGING INTERNATIONAL et XRUN

Bonjour, Je ne pourrai pas venir sur Paris à la date de cette conférence, dommage. Pourrez-vous nous faire un petit compte-rendu dans le magazine? Je fais actuellement partie des 70% à se blesser, et quelques conseils pour basculer dans les 30% de coureurs solides à toutes épreuves me seraient probablement profitables!!!! Et je ne suis pas la seule parmi vos lecteurs.

le 05/08/2011