FCM : Quel mode de calcul ?

Le

Question : Je m’entraîne avec un cardiofréquencemètre et pour définir la fréquence cardiaque à respecter lors des entraînements d’endurance. J’hésite entre les deux modes de calcul :

1 – Infos et conseils pris sur la notice de mon cardio et sur différentes revues : pourcentage préconisé (exemple 70 %) de ma fréquence cardiaque maximum (FC.M.). Exemple (ma FCM est 175 pulsations/minute) : 70 x 175/100 = 122.

2 – Infos sur d’autres documents où il est préconisé de tenir compte aussi de la fréquence cardiaque de repos (dans mon cas 55) : FCM – FC au repos x 70 %. Au nombre obtenu, on ajoute la FC au repos. Pour moi cela donne 139. Cette différence de 17 pulsations me paraît importante. Qu’en pensez-vous ?

Réponse : La formule « 1 » est la plus simple

Cette question est presque un classique !
- Dans le mode de calcul n° 2, la zone d'endurance ne correspond pas aux mêmes pourcentages de la FCM. Ainsi la zone 60-70 % avec le mode de calcul n°2 est équivalente à la zone 70-80 % avec le mode de calcul n°1.
Ainsi dans le mode de calcul n° 1,
- 70 à 80 % de votre FCM donne une fourchette entre 122 et 140.
- Dans le mode de calcul n° 2, 60 à 70 % donne pour vous 127 à 139.

La différence entre les 2 modes de calculs peut être considérée comme négligeable.

Si votre fréquence de repos était de 40, la fourchette serait 121 à 134. Si elle était de 65, la fourchette serait de 131 à 138.

Tous ces calculs un peu rébarbatifs donnent finalement des fourchettes très proches ; si proches que personne ne peut réellement affirmer quelle est la plus juste. N’oublions pas que l’entraînement est la conséquence d’observations (depuis environ un siècle), bien plus que rigoureusement scientifique.
Prendre en compte la FC de repos est une hypothèse qui se veut plus précise, mais rien ne prouve vraiment qu’elle soit plus juste et, comme, de toute façon, les résultats des calculs sont très proches, autant s'en tenir à la formule « 1 » plus simple.

Méfions-nous des complications inutiles et des coupages de cheveux en quatre !