Quel rythme cardiaque pour les entraînements d’endurance ?

Le

Question : J’ai 50 ans. Quatre années de pratique du jogging. Ma fréquence cardiaque maximale (FCM.) théorique devrait être de 170 (220 – mon âge). Or, elle est seulement de 154. Cela est-il un signe que mon cœur est vieux et quel rythme cardiaque me conseillez-vous pendant les entraînements d’endurance ? Je précise que j’ai fait un test de terrain pour déterminer ma FCM : long échauffement à différentes allures puis effort de 3 min progressivement amené à son maximum.

Réponse : Votre coeur n'est pas vieux !Une FCM nettement plus lente que la FCM théorique est relativement rare (le contraire est beaucoup plus fréquent). Cela ne signifie pas que votre cœur est vieux. C’est une particularité généralement génétique, sans inconvénient. L’endurance étant à réaliser entre 70 à 80 % de sa FCM vous devez donc la faire entre 107 et 123 ; moins même pendant les 10 à 15 minutes d’échauffement d’un début de séance (ou les jours de fatigue) où 60 à 70 % est suffisant, soit 92 à 107 pulsations/minute. À noter toutefois que certains médicaments limitent la fréquence cardiaque. Il est alors impossible de dépasser une certaine fréquence cardiaque (et déconseillé d’essayer de le faire). Si vous êtes amené à prendre un traitement médicamenteux, en particulier certains médicaments contre l’hypertension parlez-en à votre médecin. Si c’est votre cas un entraînement limité à l’effort d’endurance (80 % tout au plus la FCM) est généralement très favorable. Si vous preniez ce type de médicament il faudrait alors plutôt calculer les 70 à 80 % sur la FCM théorique, c’est-à-dire 170 à 50 ans. Dans ce cas l’effort d’endurance serait à faire entre 119 et 136 (70 à 80/100 x 170) ou 102 à 119 (60 à 70/100 x 170) au début de l’entraînement et les jours de fatigue.