Coureur léger : chaussures légères ?

Coureur léger chaussures légères
Question - Réponse
Le

La question de Jean-Claude : Marathonien de 54 ans pesant 60 kg j’ai souvent utilisé des chaussures avec un bon amorti pour préserver mes articulations. Pensez-vous que je puisse courir sans risque avec des chaussures de 300 g qui me redynamiseraient ?

La réponse de Gérard Soulier, podologue :

Oui, à quelques grammes près…

Il ne faut pas se leurrer, la course à pied pratiquée intensément est un sport traumatisant. Les chocs répétés lors de la phase d’amortissement, au moment où le talon entre en contact avec le sol (le pic d’impact), sont en partie amortis par la chaussure de running. Tout marathonien doit s’astreindre à une préparation longue à raison de plusieurs heures par semaine et il a tout intérêt à respecter ce précepte : “Qui veut voyager loin ménage sa monture”.

Un coureur même léger a tout intérêt à préserver au maximum son système musculo-ligamentaire lors de ses entraînements. Donc ne doit pas chercher à gagner quelques grammes, au risque de voir un jour ou l’autre la situation se détériorer. Disons que des chaussures légères peuvent être utilisées à l’entraînement pour le fractionné et en compétition. Le jour de l’épreuve, le gain de poids (peu important) vous donnera sans doute l’impression d’être plus léger.

2 Commentaires
La Jirafe - Rassemblement du champs de Mars

Une vingtaine de coureurs au début, une trentaine à l’arrivée, trois tours de champs de mars plus tard. Pour sa première édition, le "spot" de la fête du running à Paris a rassemblé quelques coureurs et coureuses autours de Stéphane Diagana. Après l’effort, le petit pique nique convivial (un cake aux olives à tomber !) autour d’un verre de blanc… de rouge. Première édition pleine de promesse, vivement l’année prochaine ! Jean-Baptiste Treboul, rédacteur en chef de Jogging International, y était...

le 19/04/2010