Trail : pourquoi il est important de marcher

Marcher en trail
Question - Réponse
Le

La question de Valérie : Je viens de me mettre au trail et j’adore ça. La sensation de liberté, la nature… c’est vraiment top ! Sur les quelques courses auxquelles j’ai participé, j’ai vu que bon nombre de trailers marchaient, notamment dans les montées. Pouvez-vous m’expliquer comment bien utiliser la marche en trail ?

La réponse de Rodolphe Bier, entraîneur :

Marcher pendant un trail permet de gérer son effort pour ne pas subir de défaillance.

En trail, la gestion de l’effort est primordiale. Adopter la marche dès le départ sur les passages les plus pentus est l’une des clés de la réussite finale de votre course. Les plus grands champions adoptent ce rythme sans que cela nuise à leur performance finale.

Pour terminer un trail (et encore plus un ultra) dans de bonnes conditions, il convient de le courir en endurance. Or, si vous vous efforcez de courir dans les montées raides, votre fréquence cardiaque dérivera forcément au-dessus de ce rythme ; cela engendrera une fatigue résiduelle qui vous pénalisera pour l’ensemble des kilomètres à venir.

Le mieux est d’adopter un rythme de marche rapide dans toutes les montées raides dès le départ de la course. Ce pas pourra être encore plus économique si vous utilisez des bâtons, qui permettront de soulager encore plus les muscles de vos jambes.

Toutefois, pour que ce rythme soit efficace, il faudra le répéter à l’entraînement lors de vos sorties longues en rando-course. Ainsi, vous habituerez votre organisme à cette technique tout en développant les bons réflexes pour le jour J.