Courir pieds nus : quels avantages ?

pieds nus
Question - Réponse
Le

La question de Rémy : Un de mes amis court régulièrement pieds nus après ses séances d'entraînement. En quoi est-ce utile ?

La réponse de Rodlphe Bier, entraîneur :

Courir pieds nus favorise le dynamisme du pied.

Courir pieds nus est un geste naturel pour l’être humain. Si cette pratique date des origines de l'humanité, la mode du barefoot running (course pieds nus) aux États-Unis l’a remise au goût du jour et considérablement relancée. Courir pieds nus a l’avantage de solliciter des muscles au niveau de la cheville qui sont laissés au repos lorsqu’ils sont enfermés dans une chaussure.

Il a également été démontré que lorsqu’on court pieds nus, la pose du pied est beaucoup plus dynamique. Quand nous courons avec des chaussures de running (le plus souvent dotées d’un bon amorti), nous contrôlons moins notre foulée et le pied s’écrase plus fortement au sol par le talon – un peu comme si notre cerveau avait analysé qu’avec un bon amorti on pouvait "frapper" fortement le sol. Pieds nus, la foulée se fait plus légère, avec un contact au sol dynamique et plutôt par l’avant du pied. Cela participe donc au développement harmonieux de la foulée.

Toutefois, reste à prendre quelques précautions :

  • veillez à courir sur un sol souple et propre afin d’éviter tout incident (la pelouse d'un terrain de football par exemple) ;
  • adoptez la course pieds nus progressivement, 2 à 3 mn au début, puis 5 mn, jusqu’à 10 voire 15 mn et ce une ou deux fois par semaine.

Et sans sauter le pas du barefoot running, vous pouvez vous essayer au chaussures minimalistes. Ultra-légères, elles permettent d'imiter la course pieds nus.