Pulsations en compétition : Dois-je les reproduire à l’entraînement ?

Courir avec cardio
Question - Réponse
Le

La question de Philippe. R. : J'ai récemment couru un 10 km avec un cardiofréquencemètre. La plage du cardio étant réglée comme à l'entraînement : 155 -180 pulsations. J'ai vu que ma fréquence cardiaque après 3 à 4 km dépassait les 170 pulsations/mn ; puis, aux deux tiers de l'épreuve, j'oscillais entre 172 et 176. Et en accélérant dans les 500 derniers mètres j’ai arrêté de le regarder. Vraisemblablement, j'ai dû approcher les 185 pulsations. Mes séances d'entraînement dépassant rarement 170 pulsations, dois-je reconsidérer l'intensité de mon entraînement au vu de l'écart constaté en compétition ?

La réponse de Rodolphe Bier, entraîneur:

Non, il faut réduire l’intensité de votre endurance.

Vous évoquez un réglage de votre montre entre 155 et 180, ce qui semble indiquer que vous avez évalué votre FCM à 180. Si tel est le cas, votre entraînement doit respecter les plages suivantes :

  • 135-145 pour les sorties en endurance ;
  • de 155 à 165 pour les séances au seuil ou à allure course ;
  • de 165 à 170 pour les séances de type VMA.

Vous ne vous entraînez sans doute pas trop lentement lors de vos séances spécifiques (VMA courte ou longue). En revanche, le réglage de votre cardio sur une valeur basse de 155 indique que vous ne réalisez aucune sortie en endurance fondamentale (avec le risque d'accumuler de la fatigue au fil des sorties). Pourtant, vos sorties longues ne devraient pas être courues au-dessus de 145.

Enfin, il est normal, lors d'une course, de dépasser les valeurs de l'entraînement, la motivation et le niveau de forme atteint permettant de maintenir un effort plus soutenu qu’à l'entraînement.