Lignes droites : de quoi s’agit-il ?

QR Lignes droites
Question - Réponse
Le

La question de Lionel : Vous parlez régulièrement dans vos plans de lignes droites à réaliser à la fin d’une sortie en endurance ou en fin d’échauffement avant de commencer une séance de fractionné. De quoi s’agit-il précisément ?

La réponse de Rodolphe Bier, entraîneur diplômé d’État :

Cet exercice a deux fonctions différentes : échauffement et/ou décrassage.

Comme vous l’avez constaté, les lignes droites sont très souvent présentes dans nos programmes soit en complément d’un footing, soit avant une séance de fractionné en complément du footing d’échauffement. Selon le moment, elles auront deux fonctions différentes.

À la fin d’une séance assez longue, il s’agit juste de terminer votre sortie par quelques accélérations progressives d’environ 10 secondes. Elles ont pour but de conclure votre sortie par un travail dynamique de la foulée, celle-ci ayant tendance à devenir moins efficace au fil des kilomètres. Réaliser des lignes droites permet de mobiliser à nouveau toutes les qualités élastiques des muscles des jambes. C’est aussi excellent pour se débrider, pour évacuer une certaine ankylose due à l’accumulation des kilomètres. Ces accélérations doivent être dynamiques pour rompre avec l’endurance, mais sans pour autant être de vrais sprints (vous devez rester relâché), ni (trop) dépasser 10 secondes (inutile de vous chronométrer, on n’est pas à quelques secondes près). Vous pouvez répéter 6 à 8 accélérations et vous verrez que vous vous sentirez très bien après.

Avant une séance de fractionné, les lignes droites complètent l’échauffement en mobilisant de façon plus complète (en puissance et amplitude) les fibres des muscles des jambes. Autre bénéfice très important et qui répond à une attente de nombreux coureurs : ces accélérations permettront d’augmenter progressivement votre rythme cardiaque de manière à ce qu’il n’y ait pas de rupture entre la fin de l’échauffement et les premières fractions. Ces lignes droites doivent être progressives et courues sur 15 à 20 secondes. Après 15 à 20 mn d’échauffement au trot et des étirements activo-dynamiques (tendons d’Achille, mollets, triceps, adducteurs), vous pourrez en réaliser cinq avant votre séance de fractionné.