Descentes : Est-il utile de les dévaler ?

1. descente
Question - Réponse
Le
Sur mon parcours vallonné d’entraînement, j’ai une descente de 500 mètres à plus de 6 %. Est-il intéressant de la dévaler de temps en temps à toute allure ? Cela peut-il m’apporter des qualités de vitesse pour mes compétitions de généralement 10 km ?

Un exercice inutile

Je ne vous conseille pas de dévaler à l’entraînement une descente à toute allure, d’abord parce que c’est un exercice traumatisant (dos, genoux…), ensuite parce que ce n’est pas vraiment la bonne façon de prendre de la vitesse pour une compétition. Un travail de vitesse utile se travaillera mieux sur le plat ou en montée. La vitesse que vous auriez travaillée en descente n’est pas transférable en compétition sur le plat ou en montée, ni même en descente (ou si peu).
Rappelons une nouvelle fois que l’on n’améliore pas son niveau (sa vitesse moyenne en compétition) seulement par des allures rapides à l’entraînement, mais bien plus par une meilleure organisation de son entraînement. Une majorité de coureurs commet même l’erreur de s’entraîner trop vite (à un pourcentage trop élevé de leur fréquence cardiaque maximum : FCM). En réservant une bonne partie de leur entraînement à une allure nettement moins rapide que ce qu’il faisait habituellement, ils sont souvent stupéfaits de progresser, donc de constater qu’ils tiennent une allure plus rapide qu’avant en compétition !