Débutant : J’ai l’impression de stagner, que faire ?

1 débutant
Question - Réponse
Le
J’ai 36 ans et j’ai commencé à courir il y a quatre mois. Je pesais 110 kg et actuellement j’en suis à 90 (pour 1,90 m). Je cours maintenant 2 à 3 km par séance (2 à 3 fois par semaine). Seulement à chaque séance je sens un épuisement au niveau des jambes et je me sens obligé d’arrêter au bout de 2 à 3 km « maxi ». Certes c’est beaucoup mieux qu’au début mais je ressens une stagnation alors que j’aimerais bien aller au-delà. Comment remédier à cet épuisement des jambes pour progresser ?

Ralentissez et faites des pauses

Vous devez courir plus lentement et ne pas vous acharner à tout courir d’une seule traite. Incorporez des phases de marche. Habituellement le débutant, surtout s’il est en surpoids, ne parvient qu’à courir, lors des toutes premières séances, qu’une très courte distance (50 mètres peut-être seulement ou 500 mètres, cela dépend des individus). Petit à petit, même s’il s’y prend mal, il parvient à allonger nettement les distances jusqu’à un maximum (pour vous 3 km) où il s’épuise. Alors, souvent, il plafonne et même parfois régresse, parce qu’il s’entraîne trop intensément (par rapport à ses capacités du moment). C’est en vous entraînant plus lentement et sans hésiter à faire des petites pauses à la marche que vous pourrez progresser. Vous le constaterez le jour où vous voudrez faire un test sans retenue. En dehors de ce test, ne dépassez qu’exceptionnellement 80 % de votre fréquence cardiaque maximum. En dehors de ce test, l’entraînement doit être facile. Ne vous comparez pas aux autres : vous êtes « vous » et pas un autre. Grâce à un cardiofréquencemètre vous saurez si, à l’entraînement, vous ne dépassez pas la fréquence cardiaque qui vous convient.