Fréquences cardiaques : 95 % de ma FCM impossibles

Entraînement sur piste
Question - Réponse
Le

Pour une préparation 10 km sur cinq semaines, j'ai suivi vos conseils avec profit, tout en ayant bien du mal, lors des séances rapides, à faire monter ma fréquence cardiaque. J'ai 49 ans, ma FCM est de 188, mais quand il s'agit de monter à 90 %, je n'y arrive pas facilement ; quant aux 95 %, 179 pour moi, je n'en parle même pas…Je me teste une ou deux fois par an, après deux vraies semaines de quasi-repos total et deux semaines de reprise progressive, et, du coup, j'obtiens peut-être une FCM un peu surévaluée grâce à ma fraîcheur. Ai-je intérêt à refaire un test avant chaque programme spécifique ou tous les deux mois ?

Rodolphe Bier, entraîneur
L’âge y est pour quelque chose
Après une période de repos, il ne s'agit pas d'une fréquence cardiaque surévaluée, mais d’une fréquence cardiaque qui indique votre potentiel du moment par rapport à votre état physique. Lorsque vous êtes en période d'entraînement, la fatigue accumulée au fil des séances peut avoir pour conséquence que vous ne puissiez pas atteindre, lors d'un test, la même FCM qu'après une période de repos. Il est donc important que vous mettiez en place votre test d'évaluation (1 200 m) dans les conditions habituelles d'entraînement. Ainsi, vous obtiendrez une FCM fonctionnelle, en rapport avec vos possibilités à l'entraînement.
Concernant vos difficultés à atteindre 90 % alors que d'autres, plus jeunes, atteignent 95 % de leur FCM sans problème, il s'agit d'un constat lié aux modifications physiologiques dues à l'âge ou à un entraînement VMA commencé tôt et qui développe au fil des années une meilleure adaptation psychologique et physiologique aux efforts intenses.
Donc, continuez à faire deux fois par an un test de terrain dans des conditions normales d'entraînement pour évaluer votre FCM (en complément d'un bilan médical) et ne cherchez pas à atteindre 90 % ; un entraînement fractionné qui vous amène à 85 % suffira.