Marathon de Londres 2018 : Kipchoge triple la mise

Marathon de Londres 2018 : Kipchoge triple la mise
Le

Le Kényan Eliud Kipchoge s'est imposé pour la troisième fois de sa carrière sur le Marathon de Londres, imité chez les femmes par sa compatriote Vivian Cheruiyot.

Eliud Kipchoge est bien le maître incontesté sur marathon. Le kenyan, champion olympique sur la distance, a en effet remporté à Londres sa 9ème victoire en 10 marathons, décrochant par la même occasion sa troisième couronne dans la capitale britannique. Sans forcer son talent et en contrôlant la course de bout en bout, Kipchoge a su, comme à son habitude, placer son attaque au bon moment avant de contrôler l'écart avec ses poursuivants. Et si certains pouvaient rêver de record du monde, il n'en fut rien, malgré une première moitié de course extrêmement rapide (1h01mn au semi-marathon). Au final, Eliud Kipchoge s'impose en 2h04mn17s, devançant l'inattendu Éthiopien Tola Kitata (2h04mn49s). Le britannique Mo Farah, quadruple champion olympique sur 5 000m et 10 000m, et qui disputait seulement le deuxième marathon de sa carrière, monte sur la troisième marche du podium en 2h06mn21s, en s'emparant au passage du record de Grande-Bretagne. Du côté des déceptions, on notera la performance en demi teinte de Kenenisa Bekele qui termine seulement sixième (2h08mn53s).

Chez les femmes, Vivian Cheruiyot, championne olympique sur 5 000m et quadruple championne du monde (5 000m et 10 000m), a signé une course remarquable. La Kenyane s'impose en 2h18mn31s, devenant ainsi la quatrième performeuse mondiale de l'histoire sur marathon. Après avoir géré sa course prudemment, elle attaquait au 35ème kilomètre, laissant sur place ses concurrentes. Brigid Kosgei monte sur la 2ème place du podium (2h20mn13s) et l'Ethiopienne Tadelech Bekele s'empare de la troisième place en 2h21mn40s. Tirunesh Dibaba, triple championne olympique n'a pas terminé la course et la Kényane Mary Keitanu, trois fois vainqueur à Londres et qui visait le record du monde, a dû se contenter de la cinquième place en 2h24mn27s.