UTMB 2017 : Lauenstein et Gordon Rodrigues triomphent de l'OCC

Conditions dantesques sur l'OCC
Le

Sous une pluie battante, Marc Lauenstein et Eli Gordon Rodrigues remportent l'OCC, petite dernière des courses de l'UTMB.

Comme un symbole, la pluie s'est mise à tomber au moment du départ de cette édition 2017 de l'OCC. Dans les ruelles de la commune suisse d'Orcières, les coureurs le savent déjà, cette épreuve longue de 56 km pour 3 500 m D+ sera humide et boueuse !

Marc Lauenstein en parfait gestionnaire

La meilleure façon de se réchauffer est sans doute de courir vite, et ça, Thibaut Baronian et Ruy Ueda l'ont bien compris. Les 2 hommes dynamitent le début de course et prennent les commandes, comptant jusqu'à 3 minutes d'avance sur leurs plus proches poursuivants. Parmi ces poursuivants, un homme ne s'affole pas. Le suisse Marc Lauenstein (vainqueur de Sierre Zinal et du Marathon du Mont Blanc) a décidé de gérer son effort de façon progressive, augmentant le rythme au fil des kilomètres. Une stratégie qui va s'avérer payante puisqu'il reprend ses adversaires un à un. Le japonais Ueda a lui craqué, victime de son début de course sur les chapeaux de roues. Il terminera 26ème, à près de 40 minutes du vainqueur du jour.

Un vainqueur qui n'est autre que Marc Lauenstein, qui après avoir parcouru un bout de chemin avec Thibaut Baronian, finit par prendre la poudre d'escampette dans l'ultime montée du jour menant à la Flégère. " J'ai dit à Thibaut que je faisais l'ascension à mon rythme et qu'on voyait au sommet où on en était" expliquait-il à l'arrivée. "Une fois en haut, j'étais seul donc j'ai gardé le rythme pour remporter la course. Désolé Thibaut..." concluait-il, non sans un sourire pour son compagnon du team Salomon. Après une 3ème place l'an dernier, le kiné de Besançon à la ville gravi donc une marche supplémentaire cette année. "Je suis parti vite, comme d'habitude, je ne sais pas courir autrement! Parfois ça passe et parfois ça casse. Aujourd'hui c'est presque passé..." concluait-il dans un éclat de rire. Le catalan Ivan Camps complète le podium, terminant à 8 minutes du vainqueur malgré une main dans le plâtre!

Eli Gordon Rodrigues pour le plus beau des cadeaux !

Côté féminin, la coureuse espagnole Eli Gordon Rodrigues s'est offert le plus des cadeaux, triomphant dans les rues de Chamonix le jour de son anniversaire! Les larmes aux yeux, elle a profité de l'instant pour souffler une bougie une fois la ligne d'arrivée franchie, sous les applaudissements d'un public conquis. Il faut dire que la coureuse au tout petit gabarit a suivi l'exemple de Marc Lauenstein, gérant parfaitement sa course depuis l'arrière avant de prendre les commandes pour ne plus jamais être reprise.

En effet, les animatrices de début de course s'appelaient Emelie Forsberg et Amandine Ferrato. La suédoise, de retour de blessure après une rupture des ligaments croisés part en effet comme une flèche, suivie comme son ombre par notre vice championne du monde nationale. Mais les deux coureuses ne pourront rien lorsque Eli Gordon Rodrigues haussera le rythme pour les dépasser et finalement s'imposer après 6h12mn16s de course. "La météo ne me dérange pas du tout, on a souvent la même chez nous" plaisantait Emelie Forsberg à l'arrivée. "Mais la course était un peu longue pour moi pour mon retour et je suis ravie de cette seconde place". La compagne de Kilian Jornet espèrera sans doute que son homme monte sur une marche un peu plus haute samedi soir au terme de l'UTMB...

Alors que la pluie ne semble pas prête de se calmer, les près de 1 300 coureurs encore en course ont jusqu'à 22h15 pour rallier la Place du Triangle de l'Amitié.

Les Podiums

Hommes

  1. Marc LAUENSTEIN (CH) 05:19:34
  2. Thibaut BARONIAN (FR) 05:23:58
  3. Ivan CAMPS (ES) 05:27:14

Femmes

  1. Eli GORDON RODRIGUEZ (ES) 06:12:16
  2. Emelie FORSBERG (SE) 06:20:01
  3. Amandine FERRATO (FR) 06:29:50

Retrouvez ici le classement complet