Marathon de Londres 2017 : Doublé Kenyan

Marathon de Londres 2017 : Doublé Kenyan
Le

Doublé kenyan au Marathon de Londres. Daniel Wanjiru et Mary Keitany s'imposent dans les rues de la capitale britannique.

Tous les regards étaient tournés vers Kenenisa Bekele au départ de ce Marathon de Londres 2017. L'éthiopien est toujours à la poursuite du record du monde sur la distance et il avait échoué de 6 secondes seulement en 2016 lors du Marathon de Berlin. Mais suite à une chute au départ du Marathon de Dubaï en début d'année, la préparation de Bekele avait été perturbé et il n'arrivait donc pas au meilleur de sa forme sur les terres de Paula Radcliffe.

Daniel Wanjiru s'impose chez les hommes

Le peloton des favoris partait en plus sur un rythme très élevé pour passer la barre du semi en 1h01mn41s. Trop rapide pour Bekele qui décide d'adopter son propre rythme avant de "ramasser les morts" dans le dernier quart de la course. Une tactique payante puisqu'il remonte jusqu'à la deuxième place mais butera finalement sur le finish supersonique du kenyan Daniel Wanjiru, qui s'impose en 2h05mn48s, 9 secondes seulement devant Bekele. Bedan Karoki (KEN) complète le podium en 2h07mn41s.

Côté français, Abdelallatif Meftah termine à la 14ème place en 2h14mn55s alors Bouabdellah Tahri était contraint à l'abandon.

2ème meilleur chrono de l'histoire pour Mary Keitany

Chez les femmes, Paula Radcliffe, commentatrice de la course pour la BBC, a longtemps tremblé pour son record du monde (2h15mn25s en 2003). Mary Keitany (KEN) s'était en effet élancée sur des bases incroyables, franchissant la barre du semi en 1h06mn54s, largement en dessous des temps de passage du record. Mais la kenyane s'est trop rapidement retrouvée seule et son rythme a légèrement baissé sur la deuxième partie de la course, et elle a franchi la ligne d'arrivée en 2h17mn01s.

Elle signe néanmoins le 2ème meilleur temps de l'histoire sur la distance et même le meilleur temps sans l'aide de lièvres masculins. Mary Keitany devient par la même occasion triple vainqueur à Londres après ses succès en 2011 et 2012. L'éthiopienne Tirunesh Dibaba (championne du monde et olympique des 5000 m et 10 000 m) termine à la 2ème place en 2h17mn56s devant sa compatriote Aselefech Mergia (2h23mn08s)

En bonus, revivez en vidéo les derniers hectomètres du duel entre Bekele et Wanjiru :