Marathon de Paris 2017 : doublé en couple pour le Kenya !

Marathon de Paris 2017 : doublé en couple pour le Kenya !
Le

57 000 coureurs étaient annoncés au départ pour cette 41ème édition du Schneider Electric Marathon de Paris. Sous un soleil bien estival pour la saison, les Kenyans Paul Lonyangata et sa femme Purity Rionoripo s'imposent, une première pour un couple ! 

Le premier de la journée à couper la ligne d’arrivée fut David Weir, vainqueur chez les handisports en 1h29mn25s (28,33 km/h de moyenne). A 37 ans, le Britannique étoffe encore un palmarès incroyable fait de 6 médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze. Aux jeux Paralympiques de Londres, en 2012, Weir est entré dans la légende en remportant le 800, le 1 500, le 5 000 et le marathon. Chez les femmes, c’est la Néerlandaise Margriet van den Broek qui s’est imposée.

Paul Lonyangata en patron

29mn45s pour boucler les 10 premiers kilomètres de ce Marathon de Paris, les coureurs élites n'étaient pas venus pour visiter la capitale française en ce dimanche 9 avril 2017. Le peloton de tête a ensuite ralenti l'allure, passant la marque du semi-marathon en 1h03mn06s. Les hommes de tête relancent ensuite la course jusqu'au 30ème kilomètre, sous l'impulsion des lièvres. Un groupe de 7 coureurs est alors toujours en lice pour se disputer la victoire finale.

Après 35 km de course, Paul Lonyangata prend les choses en main et lance une attaque. L'accélération de trop pour ces adversaires du jour qui laissent la kenyan s'envoler vers sa première victoire dans les rues de Paris, franchissant la ligne dans un chrono de 2h06mn10s et avec près de 50 secondes d'avance sur son compatriote Stephen Chebogout (2h06mn56s). Un triomphe du Kenya complété par la troisième place de Solomon Yego (2h07mn13s).

Les minimas pour Hassan Chahdi

Côté français, si la victoire était dès le départ hors de portée, la chasse aux minimas pour les Mondiaux de Londres a bien battu son plein. Et à ce petit jeu, c'est Hassan Chahdi qui a tiré son épingle du jeu et décroché le précieux sésame.

Champion de France de cross cet hiver, le jeune français avait fait de ce marathon un objectif prioritaire et suivi une préparation en conséquence. Des efforts qui ont porté leurs fruits avec un chrono de 2h10mn20s, synonyme de minimas (2h12mn), d'une place honorifique de premier français et d'un nouveau record personnel sur la distance (2h15mn59s en 2016 à Rotterdam). Un belle progression pour Hassan Chahdi qui ne courra néanmoins pas à Londres car il "a besoin de repos et de progresser encore plus pour rivaliser avec les meilleurs sur la distance. Il faut savoir prendre son temps".

A noter les belles performances côté français de Benjamin Malaty (2h13mn06s), Yohan Durand (2h14mn07s) ou encore du champion de France en titre sur la distance Paul Lalire (2h17mn55s).

Record de l'épreuve pour Purity Rionoripo chez les femmes !

Chez les femmes, la Kényane Purity Rionoripo s’impose en 2h20mn55s, améliorant de 11 secondes le record de l’épreuve. Elle a devancé au sprint sa compatriote Agnes Barsosio (2h21mn02s) pour remporter son premier succès sur la distance sur une épreuve majeure. Flomena Cheyech (Ethiopie) complète le podium, elle qui s'était imposée en 2014 sur les pavés parisiens.

Un succès historique dans l'histoire du marathon puisque les 2 vainqueurs du jour sont mariés à la ville, une première sur le Marathon de Paris ! Espérons que cette belle histoire qui vient redorer un peu l'image de l'athlétisme kenyan, en pleine tourmente après le récent contrôle positif de la championne olympique du marathon Jemima Sumgong, ne soit pas terni par de futures révélations...

David Weir en solo chez les handisports

Le premier de la journée à couper la ligne d’arrivée fut David Weir, vainqueur chez les handisports en 1h29’25 (28,33 km/h de moyenne). Un temps canon dans la chaleur de cette matinée de printemps. A 37 ans, le Britannique étoffe encore un palmarès incroyable fait de 6 médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze. Aux jeux Paralympiques de Londres, en 2012, Weir est entré dans la légende en remportant le 800, le 1 500, le 5 000 et le marathon. Ce qui lui valut d’être fait Commandeur de l’Ordre Britannique. Chez les femmes, c’est la Néerlandaise Margriet van den Broek qui s’est imposée.

Félicitations aux 43 754 finishers de cette édition 2017 du Schneider Electric Marathon de Paris ! Et si vous souhaitez prolonger le plaisir, revivez la course en 3 minutes et au cœur du peloton avec Jogging International !  

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FJogging.International%2Fvideos%2F10154732555763920%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>