Run in Marseille 2017 : 11 156 coureurs dans la cité phocéenne

Run in Marseille 2017 : 11 156 coureurs dans la cité phocéenne
Le

Marseille débute la trilogie des Run In, dont le concept est de proposer un marathon, un semi ou encore un 10 km dans des villes chargées d’histoire et de culture. 11 156 coureurs ont parcouru les lieux les plus mythiques de la cité phocéenne chaussures de running aux pieds. 

11 156 participants, record battu

Ils étaient plus de 11 156 ce dimanche matin sous le soleil marseillais à prendre le départ de l’une des trois distances de cette quatrième édition de Run in Marseille. Ce sont les marathoniens qui ont ouvert le bal à 8h30, en prenant le départ des mythiques 42,195 km depuis les Goudes dans le parc national des Calanques. Les coureurs du semi-marathon se sont quant à eux lancés à 9h00, depuis le MUCEM. Pour finir, le 10 km est lui parti de la Castellane à 11h00 pour un périple le long de la Corniche. Avec une arrivée commune sur le Vieux Port, lieu incontournable de tous les marseillais.

Les femmes majoritaires au départ du 10 km

Le 10 km est l’épreuve la plus plébiscitée par les femmes et de façon plus générale par les personnes qui débutent en compétition. Pour la première fois elles étaient majoritaires sur la ligne de départ, puisque 52% des partantes étaient des femmes (50% en 2016). Une réussite qui ravit Muriel Hurtis, championne du monde du relais 4 x 100 m et multi médaillée sur le 200, ambassadrice du Crédit Agricole et présente ce weekend sur le village : « C’est très positif pour le sport féminin que des courses comme le 10 km soient des terrains d’expression des coureuses. C’est un développement général, nous sommes passé par des équipements plus girly, des courses réservés, et aujourd’hui nous avons des femmes passionnées par la course ». Gabrielle Seiller s’est fixée à 83 ans l’objectif de terminer son premier marathon. Elle aussi se réjouit de cet essor du sport féminin : « Cela n’a pas toujours été facile, quand j’étais plus jeune c’était mal vu que des femmes fassent du sport, mais aujourd’hui la société a évoluée et les femmes peuvent prouver qu’elles sont tout autant courageuses que les hommes ».

Les podiums

Le Kenyan James Eemuria s’adjuge cette année le marathon en 02:24:21. Alex Rodriguez en 02:26:04 et Hugo Altmeyer en 02:26:58 complètent ce podium masculin. Chez les femmes c’est la française Aline Camboulives qui s’est imposée en 02:50:37, signant ainsi le temps record sur cette distance depuis la création de l’épreuve. Yunes Moraa Onyancha et Radka Churaova ont quant à elles, pris les 2e et 3e places en respectivement 02:53:24 et 02:56:38.

Cette 4e édition a consacré sur le semi-marathon Laurent COLIN en 01:12:20 chez les hommes et Bouchra SAHLI en 01:18:28 chez les femmes, qui elle aussi bat le record de l’épreuve sur cette distance. Le 10 km a été remporté par Maamar BENGRIBA en 00:31:23 chez les hommes et Magali MOREAU en 00:37:12 chez les femmes.