Marathon de Londres : Mo Farah se rate, Wilson Kipsang s'éclate

Marathon de Londres
Le

Dimanche 13 avril, les yeux de la planète marathon étaient tournés vers Londres où s’affrontaient certains des meilleurs marathoniens au monde. Pour sa première sur la distance, Mo Farah n’a pas brillé. Tout le contraire de Wilson Kipsang qui a signé une nouvelle victoire de poids.

Marathon de Londres | Photo DR

Les Anglais attendaient Mo Farah, c’est finalement le recordman du monde Wilson Kipsang qui s’est imposé lors de la 34e édition du marathon de Londres. Avec un chrono en 2h04mn29s, il s’adjuge par la même occasion le record de l’épreuve. Le Britannique, double champion du monde et olympique du 5 000 et du 10 000 m, a manqué son pari fou de victoire pour sa première sur la distance. Il termine à une décevante huitième place.

Emmené par un lièvre haut de gamme en la personne d’Haile Gebreselassie, les prétendants à la première place ont franchi le 15e km sur la base du record du monde. Le rythme a ensuite légèrement faibli. Et c’est au niveau du 30e km que Kipsang a tranquillement placé son attaque pour lâcher ses concurrents et foncer vers sa victoire. Le Kényan n’étant suivi que par son compatriote Stanley Biwott, moins fort sur le papier. Ce dernier terminera à la deuxième place, en 2h04mn55s. La troisième place reviendra à l’Ethiopien Tsegaye Kedebe (2h06mn30s), vainqueur l’an dernier.

Chez les dames, c’est la Kényane Edna Kiplagat qui a remporté la course en 2h20mn21s après un final intense. Son homonyme et compatriote Florence Kiplagat termine juste derrière en 2h20mn24s.

Et si du côté des hommes Mo Farah s’est loupé, chez les femmes, la star éthiopienne du 5 000 et du 10 000 m, Tirunesh Dibabab a réalisé des débuts plus que prometteurs sur marathon en prenant la troisième place (2h20mn35s). Elle aurait peut-être même pu s’imposer si elle n’avait pas commis d’erreur au ravito du 30e km où elle a perdu de précieuses secondes en voulant récupérer sa gourde…

À noter que si la course s’est bien déroulée, sous le soleil et devant 750 000 spectateurs, la journée s’est terminée bien tristement avec l’annonce du décès d’un concurrent. L’homme de 42 ans s’est effondré sur la ligne d’arrivée. Les organisateurs du marathon de Londres ont apporté leur soutien à la famille et aux proches de la victime.

Plus d’informations sur : www.virginmoneylondonmarathon.com/

A.D.