Doublé kényan pour le 43e marathon de New-York

LYKY-NY0015
Le

La 43e édition du marathon de New-York a vu triompher deux Kényans, Geoffrey Mutai et Priscah Jeptoo. Les Français Bob Tahri et Christelle Daunay se sont également distingués.

Près de 48 000 coureurs ont foulé les rues de New-York City pour la 43e édition du marathon.

Un an après l’annulation pour cause d’ouragan, le marathon de New-York a fêté, dimanche 3 novembre, sa 43e édition. Quelque 48 000 participants de 115 nationalités étaient réunis pour s’attaquer aux 42,195 kilomètres d’un parcours exigeant à travers les cinq grands quartiers de New York (Staten Island, Brooklyn, le Queens, le Bronx et Manhattan).

Coup double pour le Kenya

Les Kényans ont signé un joli doublé avec les victoires de Geoffrey Mutai chez les hommes et de Priscah Jeptoo chez les femmes. Mutai, qui avait déjà remporté l’édition 2011, s’est imposé en 2h08mn24s. Il a devancé l’éthiopien Tsegaye Kedebe (deuxième en 2h09mn16s) et le Sud-Africain Lusapho April (troisième en 2h09mn45s).

Priscah Jeptoo (première en 2h25mn07s) conclu magnifiquement sa saison 2013 avec notamment le doublé Londres-New York. Dimanche, dans les derniers kilomètres du marathon, la Kényane a réussi à revenir sur l’Éthiopienne Buzunesh Deba, qui avait fait l’essentiel de la course en tête. Deba a finalement pris la deuxième place (comme en 2011) en 2h25mn56s et devance la Lettonne Jelena Prokopcuka, 37 ans, troisième après 2h27mn47s d’efforts.

Un bon cru pour les Français

Il s’en est fallu de peu (27 secondes exactement) pour que Christelle Daunay ne monte sur le podium. Après deux ans sans courir de marathon, la recordwoman de France de la distance a pris la quatrième place avec un chrono en 2h28mn14s. C’est la troisième fois en trois participations que la Française se classe dans le Top 5 à New-York (3e en 2009 et 5e en 2010).

Pour sa première sur marathon, le spécialiste du 3 000 mètres steeple Bob Tahri a terminé à la quinzième place du classement masculin en 2h18mn16s. Le messin, qui a récemment décidé d’allonger la distance, se classe même deuxième Européen derrière l'Italien Daniele Meucci (10e en 2h12mn03s).

Marie-Josée Pérec, finisheuse


La triple championne olympique Marie-Josée Pérec, reine des pistes d'athlétisme dans les années 1990, est allée au bout de son défi en bouclant son premier marathon. À 45 ans, l’ancienne sprinteuse a terminé la course en 4h51mn52s. Elle a couru au profit de l’association Peace and Sport qui lève des fonds pour venir en aide aux Haïtiens.