Haile Gebreselassie au départ du semi de Vienne dimanche

Haile à Vienne
Le

Haile Gebreselassie est en plein forme ! La star éthiopienne donnait aujourd’hui une conférence de presse à Vienne avant de s'aligner dimanche sur semi-marathon et de viser une troisième victoire en trois ans. L'occasion pour lui de parler de ses sensations, de son âge ou de ses objectifs.

Haile Gebreselassie a bien l’intention de continuer sa carrière et de battre d’autres records du monde. Dimanche, à 39 ans, le champion prendra le départ du semi-marathon pour aller chercher le triplé (victoire en 2011 et 2012). Première course de l’année pour Haile, le semi se déroulera en même temps que le marathon. Près de 41 000 coureurs sont attendus dans la capitale autrichienne pour participer à ce weekend de courses.

« Un jour sans courir n’est pas un bon jour, a déclaré Haile, souriant et apparemment détendu. C’est vrai, maintenant, je pourrais décidé de ne courir que pour le plaisir. Mais j’ai besoin de motivation. De prouver ce dont quoi je suis capable. Je veux aussi savoir dans quelle forme je me trouve, savoir ce qu’il m’est possible de faire. Voilà les raisons pour lesquelles je m’entraîne toujours aussi dur. Je continuerai et je veux battre les records du monde de toutes les prochaines catégories d’âge, 40, 45, 50 ans… »

40 ans dans 4 jours

Hasard du calendrier, l‘éventualité de voir tomber le record du monde vétéran du semi s’est jouée à quatre jours près pour Haile. Le champion fêtera ses 40 ans le 18 avril. Pas grave, le record attendra. « Vienne est une ville merveilleuse. J’ai hâte de courir, l’ambiance est géniale ici. C’est vraiment quelque chose de spécial pour moi. »

« Mon objectif est de faire un bon temps, a-t-il dit concernant son semi dimanche. Il ne s’agit pas seulement de courir contre les autres, mais aussi contre moi-même. » Des autres, il y en aura. Haile sera notamment opposé aux Kényans Hosea Kipkemboi (1h01mn48s sur semi) et Daniel Kosgei (1h04mn24s). Mais la star s’est voulu rassurante. « Je me sens vraiment bien en ce moment. Je n’ai pas de blessure et mon entraînement s’est bien passé. Même si, à mon âge, un problème est vite arrivé, a-t-il lancé avant de plaisanter sur son âge. Au fait, j’ai 20 ans maintenant. Deux fois 10 – pas deux fois 20 ! »

Un marathon dans l'année

Interrogé sur sa capacité à courir le semi en moins d’une heure, Haile n’exclut rien. « Oui, pourquoi pas. Dimanche sera un test pour savoir où j’en suis. Il y a toujours une différence entre l’entrainement et la compétition. » Il a également confié son intention de courir un marathon plus tard cette année. « Je veux pouvoir faire un bon temps. Je n’ai pas encore décidé où je courrai après Vienne. » Avant de lâcher un éventuel indice… « Je discuterai de tout ça avec Mark Milde (directeur de course du marathon de Berlin). »

Alors, Haile à Berlin le 29 septembre prochain ?