Marathon des Sables 2013 : La deuxième étape

Marathon des Sables 2
Le

La 28e édition du Marathon des Sables se déroule du 5 au 15 avril dans le désert marocain. Retrouvez ici le compte rendu de cette épreuve mythique, étape par étape, avec un point sur la course élite.

Étape 2

À 12h :

  • Température : 34,4°C
  • Nombre de partants : 1017

Il est là devant eux. Le djebel el Otfal se dresse devant les 1017 coureurs de la deuxième étape du MDS. Deux kilomètres de montée avec une pente à 25 % de moyenne, épilogue et point d’orgue d’une étape de 30,7 km au cours de laquelle ils ont déjà gravi le djebel Hered Asfer et pu apprécier sur ses crêtes, ses formes si particulières qui donnent parfois l’impression d’apercevoir des châteaux forts. Les coureurs se sont ensuite engouffrés dans une longue vallée avant de se retrouver au pied de ce mur de sable. Sur la paroi, haute d’’environ 250 mètres, le sable s’est accumulé au fil des saisons, poussé par les vents du désert. Un sable qui rend chaque pas encore plus difficile, avec parfois la sensation de reculer. Terrible sous un soleil de plomb, quand on se bat depuis des heures pour avancer, quelle que soit l’allure, pour rejoindre le bivouac posé au pied de la descente. L’effort est brutal, intense. Mais au sommet la récompense est là, un panorama à 360° sur l’ensemble de la région et une immense étendue, fascinante. C’est ici que les attend le bivouac. Si les premiers auront mis moins de trois heures pour boucler l’étape, derrière, certains auront besoin de plus de 8 heures pour rejoindre leur tente et goûter un indispensable repos. Avant de repartir mardi pour la 3e étape entre le djebel El Otfal et le djebel Mouchanne, longue de 38 km.

Le point sur la course élite

Jouer dans son propre terrain de jeu a toujours des avantages. Le Marocain Mohamad Ahansal ne dira pas le contraire. Lundi, l’enfant du pays a creusé l’écart sur ses adversaires directs en déjouant les pièges de la 2e étape de la course. Vainqueur en 2h38mn48s, il a réussi à revenir sur le Jordanien Salameh Al Aqra dans l’ascension du 2e djebel pour le devancer de 4 minutes et 31 secondes supplémentaires. « Cette étape est sans aucun doute l’une des plus difficiles et des plus techniques que j’ai eu à courir ici, avouait-il à son arrivée. Salameh a imposé un gros rythme dès le début et j’ai du mettre un coup d’accélérateur dans la montagne pour revenir sur lui et réussir à le distancer. » Deuxième derrière lui, mais suivi de près par un autre Marocain El Akad Aziz (3e en 2h44mn02s), le vainqueur de l’édition 2012 profite de cette belle deuxième étape pour remonter à la 5e place du général après sa 9e place de la veille. Premier Français pour la deuxième étape d’affilée, Vincent Delebarre a franchi la ligne en 8e position. « J’ai bien récupérer de la première étape et je me sentais bien aujourd’hui. C’est encourageant pour la suite, même si je sais qu’il faut rester humble… Je n’ai participé à cette course qu’une fois, en 2005 (il avait terminé 9e), et il faut que je réapprenne à courir dans de telles conditions », avoue-t-il avant de rejoindre le bivouac. Au même moment, sa compatriote Laurence Klein pointait à l’horizon. Première féminine, la Française, déjà 3 fois victorieuse du MDS (2007, 2011 et 2012), semble déjà en route pour un quatrième titre après avoir remporté haut la main la 2e étape en 3h44mn27s.

Classement

2e ÉTAPE

HOMMES

1. Mohamad Ahansal (MAR), 2h38mn48s
2. Salameh Al Aqra (JOR), 2h43mn19s
3. El Akad Aziz (MAR), 2h44mn02s

8. Vincent Delebarre (FRA), 3h00mn09s
11. Benoit Laval (D 406 FRA), 3h09mn18s

FEMMES

1.Laurence Klein (FRA), 3h44mn27s

CLASSEMENT GÉNÉRAL

HOMMES

1. Ahansal (MAR), 5h35mn32s
2. Aziz (MAR), 5h54mn21s
3. Salaris (ITA), 5h57mn33s

10. Delebarre (FRA), 6h21mn33s
11. Le Saux (FRA), 6h37mn42s
12. Laval (FRA), 6h45mn25s

FEMMES

1. Klein (FRA), 7h23mn49s

Première étape // Troisième étape