Marathon des sables, 3 questions à un coureur

sebastien verrier
Le

Vendredi 1er Avril, Sébastien Verrier, pompier professionnel et membre de l'association de coureurs SCAP18, part courir le Marathon Des Sables (MDS) au Maroc.

Pour Jogging, il a accepté de répondre à trois questions clés, à 4 jours du départ.

Comment se passe ta dernière semaine de préparation ?

Très bien... Au programme : du repos, un petit footing de 40 minutes demain et un autre d'une heure jeudi, histoire de ne pas arriver rouillé sur le Marathon Des Sables. Car, vendredi, c'est le départ !

Comment te sens-tu ?

Après trois mois d'entraînement intensif, je me sens prêt physiquement. Mais étrangement un peu fatigué alors que je suis désormais au repos total.Rien d'anormal, je ne m'en étais simplement pas rendu compte jusque là.

J'ai la date du départ en tête, d'ici là c'est la logistique qui prime, je défais mon sac tous les matins et le refais tous les soirs de peur d'oublier quelque chose !

T'as quoi dans ton sac ?

4 kg de nourriture lyophilisée, des boissons et des barres énergétiques. Il y a également un duvet,un matelas et un réchaud (le MDS se court en autosuffisance, NDLR), ainsi qu'une boussole et un miroir de signalisation. Une casserole, un gant de toilette et des échantillons de savon complètent le barda.

Enfin, j'emporte sur moi un pendentif en forme de casque que j'ai reçu à mon entrée chez les pompiers. Il me suit partout, à plus forte raison dans une épreuve comme celle-ci !