Rome 21 mars 2010, j’y étais !

Rome
Le

C’est l’histoire d’une bande de copains, heureux de partager la même passion et qui décident de partir pour Rome à l’occasion de la 16ème édition. Tout n’a pas été facile, une sacrée préparation avec cet hiver des conditions climatiques déplorables, vent froid, neige. Y’a pas un marathon de printemps n’est pas chose aisée à préparer. Mais ces gars du Nord avaient décidé d’en découdre et d’aligner une fière équipe au départ afin de suivre cette incontournable ligne bleue que jamais ils ne trouvèrent, ben oui à Rome il n’y a pas de ligne bleue !

Voilà nous sommes tous prêts, chacun est dans son sas, je me retourne et je vois derrière moi le Colisée, tout simplement superbe ! Quant au parcours très pittoresque, il nous permettra de découvrir les plus beaux monuments de la capitale. Dans quelques minutes, il faudra faire preuve d’humilité. Le « palpitant » commence à monter, je n’arrête pas de regarder ma montre, à quoi bon je suis comme tous les coureurs autour de moi dans les « starting blocks » attendant impatiemment le coup de semonce qui nous libèrera. Une belle ambiance, un décor de carte postale, la garantie de découvrir les plus beaux sites de la capitale.

La course se déroule sans encombre et chacun réussi à franchir la ligne d’arrivée, un sans faute pour cette équipe. Chacun a vécu sa course comme il se doit c’est à dire passionnément, chacun a su savourer chaque foulée, chaque instant afin de pouvoir le raconter et aussi de le faire partager.
A peine franchis la ligne d’arrivée que je m’allonge dans l’herbe face au Colisée que j’immortalise du regard portant fièrement au coup la médaille de la course : « Dieu qu ‘elle est belle ! ». Les minutes passent, je commence à récupérer, à coté de moi j’assiste à une explosion de joie car un coureur jubile, il termine son 1er marathon en plus de 4heures, à l’entendre il est l’homme le plus heureux de la journée, cela fait plaisir à voir.

Allez maintenant, une douche suivi d’un bon repas encore des pâtes, puis rejoindre les copains et … copines et nous pourrons échanger nos sensations. Tout le monde a terminé, tout le monde est ravi. Fatigués mais heureux d’avoir participé à ce grand rendez-vous sportif. Une équipe de 10 passionnés au départ dont tous vont maintenant souffler, récupérer et partager, revivre la course tel un grand débriefing. C’est bien connu le bonheur ne vaut que sil il est partagé !

Eric 3’02’06, un Ch’ti en balade, Dossard 831