La Transju’trail, une course nature au sommet des Montagnes du Jura

La Transju’trail
Le

La Transju’trail qui vit cette année sa 3e édition, est une course nature au sommet des Montagnes du Jura, qui offre à tous les amoureux du trail, 2 distances : 70 km au départ de Mouthe, le site d’arrivée de la mythique Transjurassienne et 34 km au départ de Morez, capitale de la lunette ! Les coureurs la définissent comme un parcours plutôt roulant mais non pas moins difficile, où les meilleurs sont toujours au rendez-vous. Ces derniers côtoient en toute humilité ceux qu’ils appellent « les plus courageux » car ils accomplissent le parcours en deux fois plus de temps… Et quand on sait que les vainqueurs avalent les 70 km en à peine 6 heures !

Mais ce qui caractérise la Transju’trail, comme ses consœurs, Transjurassienne et Trans’roller, ce sont les milliers de spectateurs qui encouragent les participants, du premier jusqu’au dernier, sans qu’une seule seconde, les cloches comtoises ne cessent de résonner à travers les Montagnes du Jura.
Le Challenge Transju : à skis et à pieds, 2 fois plus de chance de gagner !
Le « challenge Transju » récompensera les sportifs les plus polyvalents en prenant en compte (selon un calcul spécifique) les résultats de La Transjurassienne 2010 (50KMCT, 54 KMFT ou 76KMFT) et La Transju’trail 2010 (34KM ou 70KM).

Des kilomètres pour du soleil…

« Nathan, Graine de Soleil »

Trans’Organisation s’associe à l’association « Nathan, Graine de Soleil » qui finance des séjours pour les familles et leurs enfants gravement malades et ainsi tenter de leur faire oublier l’hôpital, les traitements… le temps d’un rayon de soleil. L’association propose aux entreprises mais aussi aux particuliers, de s’engager à donner une somme d’argent afin de parrainer un ou plusieurs kilomètres qui seront effectués par un coureur représentant l’association lors de la TRANSJU’TRAIL. En retour, le nom du donateur ou de l’entreprise, figurera sur le site de l’association www.nathangrainedesoleil.org. Bulletin de parrainage à retirer auprès de l’Association : 03 84 60 03 38 ou assnathangrainedeso@free.fr
Vous pouvez également devenir coureur de cette équipe et vous inscrire pour 70 km ou 34 km, sous les couleurs de Nathan, Graine de Soleil. Et ainsi courir pour les bébés, enfants, adolescents… qui sont à l’hôpital ou ailleurs… Courir pour tous les Nathan, Valentin, Salomé, Hugo, Lucille, Titouan…

Présentation de la course : 2 distances, 2 difficultés

Mouthe - Lamoura 70km
Dénivelé + : 2700m
90% de sentiers
10% de bitume
Départ à 05h30
Morez – Lamoura 34km
Dénivelé + : 1400m
89% de sentiers
11% de bitume
Départ à 10h00

INTERVIEW
Arnaud PERRIGNON déjà inscrit…
Serait-ce enfin l’année de la victoire pour ce franc-comtois d’adoption ? A 2 mois de l’événement phare du trail du massif jurassien, Arnaud PERRIGNON qui avait terminé 3e en 2009 vient de retourner son bulletin. Agé de 35 ans, marié et père de deux enfants, il habite le haut Doubs depuis 8 ans. Originaire de la région parisienne et ancien triathlète de niveau national, il se tourne vers le trail il y a 5 ans… Et y prend goût ! Vainqueur du Trail de Besançon en 2008 et 2009, de Pontarlier depuis 2006.
En 2008, il s’offre une très belle 4e place au marathon du Mont Blanc et sur la toute 1ère édition de la Transju'trail. L’an dernier, il monta sur la 2e marche du trail de Gapen’Cimes… Et loupera de peu celui du Trail de Signes. Interview du régional de l’étape, grand favoris !

Comment allez-vous préparer cette Transju’trail ?
La préparation de mes courses est toujours sur le même plan de base : un mixage de travail des fondamentaux ; seuil et VMA pour le registre de la vitesse ; et dénivelés avec des sorties longues pour mieux appréhender la distance. Pour la Transju’trail 2010, je ferai quelques sorties sur le parcours pour bien me le remettre en mémoire.

Quelle est selon vous la technique à adopter pour remporter la Transju’trail ?
Pour remporter cette course, il faut partir sur un rythme économique jusqu'à l'entrée de Morbier. Car c'est à ce moment là que la vraie course commence. Lorsque l'on sort des Rousses, on bascule dans une grosse cuvette (environ 50ekm), pour la remonter immédiatement afin d'atteindre le village de Prémanon. Et là, il faut rester bien concentré dans sa course pour ne pas coincer. Puis, il faudra gérer, au mieux, la fatigue pour traverser la combe Sambine et les flancs du Massacre avant d’atteindre le lac de Lamoura.
Vous qui avez l’habitude des trails en France, où sont les points forts du parcours de la Transju’trail ?
Ce parcours n'est pas ultra-technique, mais peu s'avérer usant du fait que toutes les difficultés majeures du circuit ce trouvent en deuxième partie. Et là il faut avoir de la réserve…

Vous avez couru la Transju’trail, commentez-la !
Découvrez la fiche de la Transju’trail