25e Marathon des Sables 2010, du 2 au 12 avril : troisième étape

Etape 3 : Jebel El Otfal – Taourirt Mouchanne – 40 Km
Le

Mardi 6 avril - Etape 3 : Jebel El Otfal – Taourirt Mouchanne – 40 Km

Une journée interminable

Pourtant c’était à peu près plat. Donc peut-être plus accessible par rapport à l’étape d’hier, toute en creux et bosses et parfois des énormes. Pourtant, aussi, c’était « juste » 5 kilomètre de plus et en faisant une péréquation simple il était facile de supposer que cette étape passerait donc mieux que celle de la veille.

Une longue file de coureurs comme la procession d’une nouvelle religion.
Dès le départ, à 08 h 30 comme chaque jour, c’est une longue procession avec les drapeau de certains coureurs, pour leurs régions, leurs nationalités ou les causes humanitaires qu’ils défendent qui s’étirent sur des centaines de mètres, puis vite des kilomètres, avant le col qui permet de franchir le Jebel Rich Chquiref.
Mais déjà, dans la poussière soulevée par la course des 986 concurrents encore en course, certains comprennent que la partie est loin d’être jouée pour cette journée.
C’est en effet une succession de longues lignes droites interminables toute l’étape.

Didi Touda abandonne dans la détresse.
Au CP 1, Didi Touda, vainqueur féminine en 2008 et 2009 s’arrête déjà, victime d’un coup de chaleur.
« J’étais dans la tente médicale avec elle. » confie Gilles Bohbot, dossard 438, de l’équipe Terre d’aventures « Je l’ai entendu pleurer, en grande détresse, c’était vraiment très émouvant. »
Et de la détresse aujourd’hui dans le peloton il y en a eu plus qu’à l’ordinaire.
Dans ces grandes étendues désertiques, la brume de chaleur masque l’horizon. On ne sait jamais quand ce périple rectiligne va s’arrêter. Et l’arrivée au CP n’est pas vraiment une libération puisque la majorité du parcours du jour est ainsi constitué de traversées de grands « no-man’s land ».
Les coureurs, vite, ne courent plus sauf pour les 50 premiers, et se résignent à avancer pas à pas dans une chaleur étouffante, notamment lors de la traversée du lac asséché Ma’der El Kerbir, d’une blancheur éblouissante, qui laissera à tous le souvenir d’un moment parmi les plus terribles, pour le moment, de cette édition.

En catégorie féminine et masculine, les espagnols sont aux avant-postes.
C’est Mohamad Ahansal qui s’impose encore aujourd’hui, devant Salameh Al Aqra et Jorge Aubeso Martinez étonnant de performance en cette journée alors que l’américain Michael Wardian perd aujourd’hui 46 mn 29 s sur le leader, victime d’un coup de chaleur.
Chez les femmes, c’est Monica Viladomiu Aguilera qui s’impose encore, devant Jolanda Linshooten et Jennifer Salter.
Monica semble d’ailleurs étonnamment fraîche à l’arrivée de cette journée pourtant si dure pour la majorité des marathoniens des sables. Cela promet, pour le moment, une grosse présence espagnole pour les places d’honneur lors de l’étape longue, l’ultra distance étant la spécialité des deux meilleurs représentants de ce pays dans les deux sexes.

25e Marathon des Sables 2010

Cette journée a été terrible puisqu’en fin de journée il y a eu environ 24 abandons selon le décompte provisoire de l’organisation (de nombreux coureurs étant encore sous la tente hôpital pour des soins ou écroulés de fatigue dans leurs tentes), aussi c’est avec beaucoup de fatalisme que la majorité des compétiteurs abordent l’évocation de, l’étape longue de 82,2 km qui commence demain.

Une édition anniversaire qui restera dans les mémoires d’après les « vétérans ».

Leur sentiment se résume ainsi : « Cela sera long, très long, dur, très dur, et sûrement chaud……très chaud ».
Loin d’être un fatalisme résigné, c’est plutôt un constat objectif du profil du Sultan Marathon des Sables cette année.
Comme le dit avec sa gouaille habituelle Karim Mosta : « Eh les mais, c’est le vingt cinquième anniversaire, c’est normal que cela soit difficile. Cette année sera une édition qui restera dans les mémoires… »

Texte et photos Marc Louboutin

Classement provisoire de l’étape :
1. Mohamad Ahansal (D 1 - MAR): 03h 01 mn 05 s
2. Salameh Al Aqra (D 391 -JOR) : 03h 02 mn 16 s
3. Jorge Aubeso Martinez (D 989-ESP) : 03h 09 mn 48 s

Classement général provisoire :
1. Mohamad Ahansal (D 1 - MAR): 08h 01 mn 19 s
2. Salameh Al Aqra (D 391 -JOR) : 08h 23 mn 48 s
3. Jorge Aubeso Martinez (D 989-ESP) : 08h 37 mn 12 s

Classement féminin provisoire de l’étape :
1. Monica Viladomiu Aguilera (D 1020-ESP) : 04h 18 mn 47 s
2. Jolanda Linshooten (D 90-NDL) : 04h 33 mn 51 s
3. Jennifer Salter (D 936 – GBR) : 04h 36 mn 11 s

Classement général provisoire féminin :
1. Monica Viladomiu Aguilera (D 1020-ESP) : 11h 17 mn 32 s
2. Jolanda Linshooten (D 90-NDL) : 11h 50 mn 04 s
3. Jennifer Salter (D 936 – GBR) : 12h 42 mn 36 s

Découvrez le Marathon des Sables en vues satellites :
Reconstituez l’itinéraire de l’étape 3 grâce aux points GPS, en les reportant facilement par simples copiés -collés sur la fenêtre de recherche sur des sites Internet comme Google Maps ou Google Earth
Bivouac 3 : N30 51.162 W4 34.239
Point de contrôle 1 : N30 48.893 W4 41.599
Point de contrôle 2 : N30 45.488 W4 47.307
Point de contrôle 3 : N30 39.864 W4 46.689
Bivouac 4 : N30 37.937 W4 44.666

1 Commentaire
jcbond - fête du running 17/04/2011

pour moi ce sera devant la maison à 9h rendez-vous est donné à tous mes voisins les amis et connaissances pour un parcours mi-chemin, mi-route à JASSANS RIOTTIER dans l'Ain Allez faîtes comme moi et éclatez vous sans esprit de compétition mais partager votre joie de courir totu simplement JCBOND

le 11/04/2011