Ultra Trail Atlas Toubkal, 1 et 2 octobre 2009 au Maroc

Ultra Trail Atlas Toubkal - Crédit : photos organisation
Le

La première édition de l’Ultra Trail Atlas Toubkal (UTAT 105 km et 6500 m D+) et du Trail de l’Oukaïmeden (42 km et 3000 m D+) s’est déroulée les 1 et 2 octobre 2009.

Les concurrents ont été unanimes et enthousiastes : un grand cru pour la planète trail !
La traversée du haut Atlas marocain a conquis une soixantaine de participants en quête d’Aventure.
Les paysages riches et variés aux dénivelées vertigineuses nous transportent dans un monde d’absolue féerie. Partout sur les chemins, des azibs (maisons de bergers), des chèvres et surtout des berbères, chaleureux et accueillants qui regardent passer cette course pour le moins exceptionnelle.
Franchir le col «Tizi n’Tarharate » à 3450m en pleine nuit avec comme seules alliées, frontale et pleine lune, est pour le moins usant mais aussi mémorable.
Le passage du village d’Imlil, au pied du Toubkal, n’était pas non plus dépourvu de magie, ainsi quelques habitants intrigués sont restés dormir sous la tente caïdale du ravitaillement. La descente de ce col de nuit était, pour eux, inimaginable...
L’aspect sportif n’aura pas non plus été mis de côté. Le coureur suisse Pierre Prost à Petit a littéralement survolé la course tant sur les ascensions que sur les descentes avec un temps de course de 15h41mn. Un véritable exploit qui sera, sans doute difficile à battre. A son arrivée, il nous a confiés que l’UTAT, compte tenu de ses spécificités, est de difficulté équivalente aux ultra trails les plus réputés et qu’elle est sans doute promise à un avenir radieux !
Le niçois Christophe Magliano et le marseillais Laurent Thomachot complètent le podium.
Le local Brahim Id Ali, après un départ tonitruant, a du ralentir la cadence pour finir à la onzième place.
Les coureurs du Trail de l’Oukaïmeden (42 km), n’ont pas été déçus non plus. Après 20km de course commune avec l’UTAT et un col à 3100m, ont rejoint leur tracé spécifique. Avec fatigue mais bonheur, envoutés par les somptueux paysages, ils sont passés par le « Tizi n’Tacheddirt » à 3200 m rejoignant Tacherddit, village Berbère de 400 âmes, à flanc de montagne, authentique et préservé du tourisme.
Passé ce village, la dernière ascension d’une extrême rudesse mène à 3000m avant de redescendre vers la station d’Oukaïmeden.
Le coureur du team GARMIN-SCIENTEC-NUTRITION Sébastien Camus remporte la course suivi pour notre plus grand plaisir par deux Berbères Mustapha Oubalkas et Mohamed Aît Boubella, originaires d’Agouns et de Taccherdit (villages traversés par la course) qui ont pris le départ avec des chaussures et du matériel donné par les autres concurrents et l’organisation. Cette épreuve a également été dominée par les femmes qui, inscrites au nombre de 5, ont fini haut la main au classement général, Kenza Pedrero prenant une superbe quatrième place au scratch.
Pour terminer dans la bonne humeur et l’ambiance chaleureuse, un couscous local a été servi sous tente caïdale en compagnie des coureurs, de l’équipe des bénévoles, de l’organisation et de tous les guides et muletiers qui ont permis que cette première soit une véritable réussite.
Lors de la remise des prix, les vainqueurs ont été récompensés par le dernier GPS GARMIN, et de très nombreux lots ont été distribués.
La prochaine édition sera celle de la confirmation, et l’équipe de l’UTAT attend de nombreux participants internationaux.