La Saintélyon, le 6 décembre 2009

SAINTELYON
Le

Avec ses 55 hivers au compteur, la Saintélyon fait partie de l’Histoire de la course à pied en France.
Le mythique raid nocturne entre Saint-Etienne et Lyon, doyenne des courses d’ultra, est devenu un véritable phénomène dans l’univers de la course à pied. Trail et course sur route à la fois, (50% de sentiers et 50% de chemins), course d’endurance par excellence au parfum d’aventure, la Saintélyon est le rendez-vous culte de fin de saison et envoûte littéralement tous ceux qui y participent, en solo ou en relais. Courir la nuit, au coeur d’un immense ballet de frontales sur les crêtes des monts du Lyonnais est toujours depuis des décennies, quelles que soient les conditions météo, synonyme de magie.
Y participer un jour fait partie des grandes étapes qui jalonnent le parcours d’un coureur à pied et ils sont chaque année plus nombreux à vouloir goûter au parfum d’aventure qu’elle procure.
Le 7 décembre 2008, ils étaient plus de 9 000, à s’élancer à l’assaut des 69 km qui séparaient Saint-Etienne de l’arrivée au Palais de Sports de Gerland à Lyon.

Le 6 décembre prochain, le chiffre de 10 000 participants sera atteint.

A noter quelques nouveautés, avec
- Une démarche éco-responsable approfondie
- Une nouvelle portion « nature entre St Genoux et Soucieu"
- Un suivi de la course "live" amélioré sur le web avec 3 points de contrôles supplémentaires
- Un accueil permanent et étoffé à Parcexpo à St-Etienne le samedi 5 décembre de 10 h à minuit.
(village exposants, animations et espace restauration dans un hall annexe)
- Des ravitaillements moins nombreux (introduction de la semi-autonomie) mais plus spacieux.
- Un dispositif médical et sécurité renforcé

Commenter la course

Découvrez la fiche de la course