Les Foulées des Laveuses : La fête en musique !

Un peloton garni
Le

Le Coudray-Montceaux (91), 21 juin, fête de la musique et des foulées des Laveuses.
Avec plus de 1 000 inscrits, le succès grandissant des Foulées des Laveuses, organisées par Gilles Busto, a été une nouvelle fois démontré cette année. Deux parcours étaient proposés, un 7,5 km et un 15 km (le parcours du 7,5 km à effectuer deux fois), réservant de magnifiques passages en sous-bois et le long de la Seine. Et, en apothéose, un final avec une montée d’escaliers et une côte qui tétanisent les cuisses et vous font perdre le rythme. Pour savourer un peu plus le parcours, Fête de la musique oblige, des groupes accompagnaient pratiquement chaque foulée. À noter, sur le 7,5 km, la présence de 140 femmes pour un total de 284 coureurs, soit 49,29 % !

Les foulées des Laveuses 2009

Le plateau élite a permis une belle bagarre chez les femmes sur le 15 km. Christine Malo effectue un grand retour, après une pause pour devenir maman, en s’imposant devant Stéphanie Lefebvre, championne de France Espoir du semi-marathon en 2007. Chez les hommes, victoire aisée de Frédéric Pack. Place maintenant à la préparation de l’édition 2010 pour une grande fête, puisque ce sera la 10e !

Résultats
7,5 km
1er H : Ibrahim Kante, 25 mn 44 s
1re F : Marie-Odile Harkou, 32 mn 10 s
284 coureurs classés (dont 140 femmes)

15 km
1er H : Frédéric Pack, 50 mn 46 s
1re F : Christine Joly Malo, 59 mn 54 s
605 coureurs classés (dont 107 femmes)

Voir la fiche des Foulées des Laveuses

Ils l’ont couru

Magali Kosinski, 1 h 16 mn 30 s sur le 15 km

Magali Kosinski

30 ans, infirmière, Montigny Lencoup (77)
« C’est ma deuxième participation ! Je suis une adepte des courses entre 10 et 17 km (je n’ai encore jamais fait de semi), ce 15 km est donc parfait. La course est vraiment sympa et très bien organisée, on vient entre amis et on passe vraiment un bon moment. »

Gilles Le Chapelain, 1 h 33 mn 12 s sur le 15 km

Gilles Le Chapelain

55 ans, chirurgien dentiste, Yerres (91)
« C’est ma troisième ou quatrième courses des laveuses, je ne sais plus. Je cours depuis 15 ans pour le plaisir sans chrono ni cardio ni ambition… C’est une course très agréable, le parcours est varié avec quelques difficultés (les escaliers, il est préférable d’être prévenu !) mais tellement sympa ! Il y a de la musique, il fait beau… tout va bien. »