Le Marathon de la Banane, une première édition réussie

Marathon des bananes (Martinique) 2
Le

Dimanche 14 juin, 5 heures du matin, 250 coureurs s’élancent sur le parcours du 1er marathon jamais organisé en Martinique.

La ligne de départ est située devant le stade Georges Gratiant, au cœur de la ville du Lamentin. A cette heure matinale, le soleil n’est pas complètement levé, et un petit crachin rafraichit les coureurs.
Le parcours est particulièrement exigeant et tactique : dès les premiers kilomètres, une longue côte fractionne le peloton. Puis après 29 km sur route, les coureurs s’engagent dans les champs de banane, sur un sol de caillasses et de boue : c’est la partie verte du parcours, la plus belle et sans doute la plus originale, avec ses hangars à bananes et ses allées à perte de vue.

Vers 7 heures, après une grosse pluie salutaire que les coureurs apprécient, le soleil se met à chauffer et il restera présent jusqu’au bout, au grand dam des retardataires…
Certains de ces bénévoles n’hésiteront pas à faire quelques foulées avec des participants pour les encourager. Il faut dire qu’on ne peut s’empêcher d’admirer ces coureurs, dont bon nombre sont de simples amateurs qui ont juste voulu se lancer un défi et pour qui il est important de terminer ce marathon « pas comme les autres ». Peu importe la performance, l’important est de l’avoir fait.

Marathon des bananes (Martinique)

Une arrivée « détendue »
L’arrivée se fait au son des tambours, à l’intérieur du stade, transformé pour l’occasion en village d’accueil. On compte peu d'abandon, et aucun malaise ni accident. Les coureurs franchissent la ligne relativement frais et hydratés : « Les ravito étaient parfaits » diront-ils en se faisant enlever leur puce électronique.
Une belle organisation. Les coureurs sont unanimes : « C’est une des plus belles courses de Martinique, et ce marathon deviendra très vite le 1er rendez-vous sportif des Antilles ».
Plus de 200 bénévoles ont été mobilisés sur le parcours dès 3h30 du matin, contribuant ainsi au succès de cette grande fête populaire.

Marathon des bananes (Martinique)

Aux côtés des signaleurs, des ravitailleurs, et des épongeurs, 15 motards, 21 cibistes, des commissaires de courses et plusieurs vigiles aux points névralgiques... Avec plus d’un bénévole par coureur, cette course a déclenché une forte mobilisation humaine qui a permis de mettre chacun en confiance.

Rendez-vous en 2010, pour le 2è Marathon de la Banane !

Les résultats
Hommes
1. BOULATE EDDY, 2h44mn34s
2. AUSTER TONY, 2h45mn18s
3. NAVARRO JULIEN, 2h47mn53s
Femmes
1. LEFEVRE STEPHANIE, 3h52mn27s
2. CINNA MURIEL, 3h52mn46s
3. FELER FABIENNE, 3h53mn07s
191 classés (dont 25 femmes)