La 24ème édition des 48 Heures Pédestres de Surgères est terminée !!

48 Heures Pédestres de Surgères
Le

La 24e édition des 48 Heures Pédestres de Surgères a connu un succès éclatant, autant sportif que festif, avec des conditions atmosphériques particulièrement agréables pour le nombreux public qui n’a pas voulu manquer cet évènement exceptionnel.

Au terme de 48 heures d'effort, le 22 mai 2009, la victoire est revenue à l’Australien Martin FRYER (en photo) qui a parcouru 433,686 km ! Martin a réalisé, sur la piste mythique de Surgères, une performance exceptionnelle puisque deux coureurs seulement ont réussi à passer la barre des 430 km : Yiannis Kouros, plusieurs fois bien sûr et Tomas Rusek en 1995 alors qu’il terminait second derrière YK à 433,384 km
La japonaise Mami KUDO, sur la troisième marche du podium scratch, établit un nouveau record du Monde féminin toutes catégories, avec 385,130 km devançant sa compatriote Sumie Inagaki qui avait déjà amélioré deux fois ce fabuleux record.
La russe Galina EREMINA, seconde au classement féminin, améliore son record du Monde dans la catégorie 55 à 60 ans, avec 357,987 km, un record qu’elle avait déjà amélioré l’an passé à Surgères
Des records nationaux ont également été enregistrés pour l’Algérie avec Saïd Kahla, l’Allemagne avec Marika Heinlein et le Canada avec Sylvie Boisvert. Notons d’ailleurs que sur les 6 records ainsi établis, quatre l’ont été par des concurrents qui découvraient la piste de Surgères. En efet, seules Galina Erémina et Marika Heinkein y avaient déjà foulé la cendrée.
Notons aussi la performance du local de l’épreuve, Eddie CHALLAT, un surgérien qui s’est lancé dans l’ultrafond depuis quelques années et qui, pour une première expérience sur 48 Heures à Surgères, « chez lui » a parcouru 311,240 km
La 24ème édition des 48 Heures de Surgères a reçu la visite de Fabien HOBLEA, Champion de France et Vice-Champion du Monde 2008 sur 24 Heures, ainsi que celle de Jan VANDENDRIESCHE, l’un des responsables de l’IAU qui a d’ailleurs remis un diplôme à l’organisation pour les résultats de 2008, confirmant aussi les records de Sumie Inagaki et Galina Erémina.Organisée conjointement avec le SCS Athlètisme, l’épreuve a reçu le label d’or de l’IAU et le label FFA.