Beau succès pour la Forestière

Un parcours séduisant
Le

Le succès de La Forestière de St Léger en Yvelines ne se dément pas. Pour sa 4ème édition, le 10 mai dernier, l’épreuve a rassemblé début mai plus de 450 participants. Sylvain Mouquet, vainqueur il y a 4 ans de la première édition, s’impose en solitaire au bout du superbe parcours de 13 km entièrement en forêt de Rambouillet.

Avec plus de 450 participants, la 4ème édition de cette évènement n’en finit plus de ravir les coureurs. En témoigne le plateau alléchant de coureurs venant de toute l’Ile de France. « Nous sommes en progression constante », se réjouit Geoffrey Merle, jeune organisateur de l’épreuve. « C’est un évènement qui ne cesse de grandir au fur et à mesure des années. Le parcours est vraiment un atout majeur de notre course. Ce sont 13 km magnifiques où l’on rencontre différents paysages très attractifs. »

La forestière

Quelques minutes avant le départ de la course, les coureurs ont eu droit à un échauffement collectif en musique guidé par la voix de Pascale Bayssat, cette dernière ne manquant pas d’énergie pour donner le tempo de l’évènement. « Ces animations permettent de donner du rythme à notre évènement tout en sensibilisant les coureurs sur l’importance d’un bon échauffement. » rapporte Geoffrey Merle. A l’arrivée, des séances d’étirements sont proposés au différents arrivants pour anticiper les problèmes de récupération pouvant survenir après un tel effort. « Nous souhaitons conserver la bonne humeur qui reste la force majeure de notre évènement. » En témoigne les nombreux bénévoles présents, la plupart du temps déguisés, accueillant chaleureusement les participants.

Dés les premiers hectomètres de la course, Sylvain Bazin (Rambouillet Sports) prend le commandement de la course, suivi de près pas son coéquipier Pascal Ruiz qui tentera de s’accrocher tout au long des 13 km. Pour sa 3ème participations à l’épreuve, Sylvain Bazin parvient à conserver son rythme jusqu’au bout pour s’adjuger la 4ème édition de La Forestière, battant du même coup le record de la course en 43min 46 s. « C’est vraiment un parcours magnifique. Il est un peu vallonné mais sans grande difficulté. Je cours en forêt à longueur d’année et c’est un plaisir de pouvoir y faire une course qui ne cesse de grandir chaque année,» savoure le Rambolitain, d’autant plus heureux que son coéquipier Pascal Ruiz se classe second. « Pour ma première participation, je suis très heureux de cette seconde place. C’est une épreuve vraiment sympa où la convivialité et la bonne humeur des organisateurs permettent de passer un très bon moment » rapporte Pascale Ruiz.

Une course de 2 km permet par la suite le concours d’environ 80 plus petits souhaitant aussi participer à cette grande fête. Une chose est sure, cet évènement, prenant à chaque édition une nouvelle envergure, ne manquera pas de faire parler de lui encore de nombreuses années.

Voir la fiche de la Forestière