Comment s’entrainer la dernière semaine ?

fractionné
Le

Inutile de vous tourmenter : vous êtes prêts ! Et si votre entraînement a été insuffisant, en quantité et en qualité, il est désormais trop tard pour rattraper le chemin non couru…


Concentrez-vous sur vos sensations. À l'image d'un pianiste avant d'entrer sur scène, appliquez-vous à faire des gammes en déclinant des séances courtes (moins d'une heure). Trois possibilités :

* Footing de 50 minutes à l'allure endurance pour se rassurer et visiter certains quartiers de Paris.
* Séance de 40 minutes à l'allure marathon - soit au tempo exact qui sera le vôtre lors de la course.
* Fractionné léger. Après un échauffement d'une vingtaine de minutes, procédez à quelques séries de 30-30. C'est-à-dire 30 secondes rapides (attention toutefois de ne pas vous blesser) suivies de 30 secondes de récupération au trot léger.

N'en faites pas trop. Et évitez de marcher pendant des heures la veille de la course : le meilleur moyen de vous entraîner consiste désormais à dormir. Aussi longtemps et profondément que possible.