La Parisienne

Jogging International
Le
  • Date de la course : 08/09/2019
  • Région : Île-de-France
  • Commune : Paris 7E Arrondissement (75007)
  • Lieu de départ : Pont d'Iena

Les épreuves

6,7  km - La Parisienne 2018 (1) Course féminine
  • Départ : 09h45
  • Description : Course en une boucle entièrement macadamisée en direction des avenues des Etats-Unis et de New-York le long de la Seine jusqu’au pont de Bir-Hakeim et de sa traversée. Le parcours rejoint ensuite la place de la Résistance puis l’avenue Bosquet où le tracé réserve alors une longue ligne droite jusqu’à la place de l’Ecole Militaire pour filer vers l’avenue de la Bourdonnais, il traverse le Champ de Mars par l’avenue Joseph Bouvard avant de terminer par l’avenue de Suffren.

Services

  • Service : Consigne, Garderie, Massage, Vestiaire
  • Animation : Animation musicale tout au long du parcours avec plus de 600 musiciens.

Contacts

  • Contact : La Parisienne - Jennifer Molina
  • Tél : 01 45 46 00 37
  • Email : informations@la-parisienne.net
65 avis de coureurs pour La Parisienne

Les notes

Cette course a été notée par 53 coureurs

  • Intérêt sportif de la course Parcours permettant des performances
  • Intérêt sportif du parcours Beauté et variété des sites et paysages, éléments ou monuments remarquables
  • Qualité de l'accueil et organisation
  • Ambiance, convivialité, animation
Cassi - édition 2011 - La Parisienne

Je tenais à exprimer mon mécontentement quant à cette nouvelle édition de la Parisienne. Ceci était ma troisième participation et j'avoue avoir été très désagréablement surprise de l'organisation au départ de la course : comment ce fait-il que les participantes inscritent pour le challenge entreprise aient le privilège de partir avant les individuelles cette année ? Voilà une idée peu judicieuse qui a provoqué la colère de nombreuses coureuses qui attendaient l'accès à la ligne de départ depuis 8h30 (le premier départ n'est qu'à 9h45) ; réaction des plus logiques lorsque l'on voit les coureuses entreprises arrivées tranquillement à 10h alors que vous n'avez toujours pas accès à la ligne de départ ! Je plains les pauvres bénévoles qui ont eu le plus grand mal à nous retenir et qui ont été assaillis de questions, parfois de manière aggressive. J'avoue que cet évènement à fini de me dégoutter complètement de cette course. Mes amies avaient décidé de ne plus la courir car elles la trouvaient trop commerciale (35€, puis 40€ l'inscription et 1 seul € de reversé pour la recherche contre le cancer du sein). L'ambiance était très sympa donc j'ai continué à y participer. Mais avec le nombre de participantes qui ne fait qu'augmenter d'année en année, il devient impossible de courir sur les premiers kilomètres. Je pense que les évènements de ce matin ont définitivement prouvé que cette course est purement commerciale ! Si vous souhaitez courir pour la même cause, je vous encourage à participer plutôt à une course comme Odyssea.

le 11/09/2011
PATOU91 - édition 2011 - LA PARISIENNE

Tout d’abord, je remercie tous les bénévoles qui nous consacrent leur temps pour nous permettre de vivre et partager des émotions sur les courses en général. Cependant, j’aimerais aussi pousser un « coup de gueule » sur « LA PARISIENNE» 2011. Alors que tout se déroulait super bien depuis la veille, allant du retrait des dossards, de l’accueil chaleureux sur tous les stands, de l’ambiance toujours aussi présente. Cette 15ème édition sera marquée par une grande déception au niveau de la mise en place pour le départ. Pour me faire plaisir et pour essayer d’améliorer mon temps de l’année dernière, je me suis arrangée pour arriver dans les premières, en vue d’être bien placée pour prendre le départ. En effet, il faut aussi composer avec les personnes qui courent moins vite et par celles qui optent pour la marche. Je suis donc arrivée à 8h30. Du fait, faisant partie du premier rang et parquée derrière une barrière humaine, je m’aperçois que TOUS les dossards rouges correspondant aux entreprises partiront avant nous ?!? Mais que veut dire cette organisation ? Et là, je pense que je me fais le porte-parole d’un certain nombre de filles qui penseront comme moi. Et nous alors ?!? Simple dossard Bleu ? Pour quelle raison devions nous partir en dernier ? Nous avons payé notre inscription pour participer à cette course… !! Pas comme certaines participantes possédant un dossard rouge pour lesquelles leur inscription était prise en charge par le CE de leur entreprise. C’est inadmissible ET révoltant !! Par conséquent, non sans énervement, nous avons défié les permissions, et présentons nos excuses aux jeunes gens qui faisaient office de barrière, pour les avoir bousculés et renversés afin de rejoindre le sas de départ, après 2h00 d’attente. Je pense que c’était la dernière édition à laquelle je participais. Non sans regret, car des courses exclusivement féminines où la fête est toujours au rendez-vous, ils n’en existent pas tant que ça et la cause qu’elle défend est honorable. Et tant pis pour mon chrono en course, j’améliorerais mon temps toute seule à l’occasion de mes sorties d’entraînements. Bien sportivement. Paoche91

le 11/09/2011
Esmeralda1981 - édition 2010 - La parisienne

Cétait la troisième fois pour moi, et ce sera la dernière! 22000 participantes sans sas de niveau au départ, c'est juste extrèmement frustrant. J'espérais faire un bon chrono, et j'ai passé la moitié au moins du parcours à ne pas pouvoir courir à mon rythme à cause du flux ininterrompu de personnes devant moi qui courraient plus lentement. Il faut donc passer sa course à zizager entre les coureuses, prendre les trottoirs, les routes en sens inverse non fermées... franchement un calvaire. Donc : si vous voulez faire 6km dans Paris, pourquoi pas, mais si vous voulez faire une COURSE, surtout n'y allez pas, en tous cas pas tant que des sas de niveaux ne soient organisés...

le 12/09/2010
gavroche - édition 2010 - la parisienne

alors la parisienne ça a été ma première course, à l'époque dans le bois de boulogne on était 2000 et j'étais arrivée pratiquement dernière, aujourd'hui on est 10 fois plus et je me situe au milieu du peloton. attention si c'est votre première course car c'est la même chose pour des milliers de coureuses, donc beaucoup de monde. ça permet de ne pas partir trop vite, vous inquiètez pas, ya une telle ambiance que vous arriverez au bout quoi qu'il arrive . le parcours est superbe et plat et le village très fun. un seul regret, le prix car35 euros c'est un peu cher pour une course de 6 kms.

le 02/09/2010
Angélique M - édition 2006 - La Parisienne

COURSE A EVITER ! Sinon vous perdrez et votre argent et votre temps. C'etait la première course que je faisais et ça m'a degouttée de la course à pied.... (pendant une bon aprem, apres inscription à la foulée du luxembourg : là une vraie reussite ) La Parisienne Inscription 20 € et 30 € si on s'inscrit en entreprise. Cette somme est exorbitante au regard de l'organisation de la course. Une vrai catastrophe. Imaginez 10 000 inscrits dans les petites rues de Paris, ça donne une course de 6 km faite sur les trottoirs à zigzaguer entre bancs, spectateurs, motos,etc L'apotheose, sous le pont de l'alma, nous étions à ce moment là sur une voie avec en sens inverse les voitures plein gaz, il fallait donc donc faire apnée pendant la traversée du tunnel que nous faisons quasi en marchant puisque le tunnel constituait un goulet. L'arrivée : apres la ligne 30 minutes pour obtenir le ravitaillement (autant que j'en ai mis à faire la course), 30 minutes d'attente pour nous remettre une rose et une medaille. Cette course est une juste opération de com, une vraie arnaque en tous cas.

le 31/12/2005
Elodie R - édition 2005 - La Parisienne

Bravo et merci à La Parisienne et à ses organisateurs! C'est ma première course après 10 ans d'arrêt et ça m'a redonné le goût de la course à pied! Je cherche déjà quelle va être ma prochaine course?!? C'est une belle preuve! Superbe parcours, très roulant, beaucoup d'ambiance, très bonne organisation, quel bonheur d'être 8000 au départ, c'et vraiment la fête de la course à pied et surtout merci pour cette épreuve féminine qui nous permet de ne pas être noyé dans la foule des coureurs et de savoir si on est bien placé ! J'ai couru pendant 15 ans: piste, 10 km, semi-marathon, et autres... et je classe la Parisienne sur les 1ères marches du Podium! A l'annèe prochaine!

le 31/12/2004
Sylvette B - édition 2003 - La Parisienne

C'est une course formidable, que rêver de mieux que de courir dans Paris. Mieux organisée que l'année précédente, cependant, ne vaudrait-il pas mieux faire plusieurs sas comme pour le marathon, en fonction des temps de chacune car on met un temps fou à pouvoir courir correctement. Au niveau ravitaillement, c'était un peu léger ! A l'année prochaine tout de même !

le 31/12/2002
Céline C - édition 2003 - La Parisienne

Dommage d'avoir appelé cette course "La parisienne" et pas la "16ème", parce qu'à 20 € l'inscription (en septembre), ça fait cher du km... Surtout que les dépenses pour les ravitos doivent être limitées et que tout le show autour de la course est certainement payé par Reebok... C'est bien de se targuer d'être la plus grande course féminine de France, mais en revoyant les tarifs, ça pourrait devenir aussi la plus populaire... Tant qu'on y est, autant revoir l'organisation aussi, parce que : (1) 15 wc au départ pour 4 000 coureuses, ça fait court ; (2) la distribution des lots à l'arrivée (médaille d'un côté, cordon à attacher de l'autre, rose encore ailleurs, 1/2 banane (!), pomme, eau) est un sommum de nullité. Pour rappel, Paris-Versaille = 16.5km = 17€ et l'organisation est quand même plus pro, sans parler du Marathon du Médoc, 60€ et là, top du top en ravitaillement et en organisation. Pour les matheux ou les grippes-sous : La parisienne=3.08€/km, Paris-Versaille=0.97€, Marathon du Médoc=0.70€... Et moins c'est cher au km, mieux c'est organisé... allez comprendre... Bon, côté positif, Paris est vraiment une belle ville pour courir.

le 31/12/2002
Marie B - édition 2003 - La Parisienne

Course mieux organisée que l'année précédente. Beaucoup plus de participantes. Course agréable, avec plein de bonne humeur, de rire, de joie... Course à faire absolument pour passer un moment agréable entre femmes. 2 ans que j'y participe, je ne manquerai pas une année. Je me régale ! À l'année prochaine ! Juste un peu onéreuse : 14 euros......

le 31/12/2002
Caroline G - édition 2002 - La Parisienne

Pour la première fois, La Parisienne se courait dans le centre de Paris. On en prends plein les yeux quand on court. La capitale appartient pendant 2 heures aux femmes. Mais comme toutes les premières fois, l'organisation n'était pas extra: problème pour le ravitaillement à l'arrivée, pour la remise du sac arrivée, pas assez de toilettes. Cela ne m'empêchera pas de la courir l'année prochaine car pendant cette course, on peut vraiment s'éclater!

le 31/12/2001
Sabine D - édition 2002 - La Parisienne

Je participais à la Parisienne pour la deuxième fois. L'ambiance du peloton est toujours aussi sympa. Cette virée dans Paris -une première- était une superbe idée malheureusement les structures n'ont pu être aménagées correctement. Il manquait des toilettes, l'accès aux postes de ravitaillement à l'arrivée difficile et la sono ne put être exploitée correctement. Dommage, car courir dans Paris, sur les quais et place de la Concorde, c'est vraiment sympa !

le 31/12/2001