Le Raid des Gabariers

Jogging International
Le
  • Date de la course : 08/02/2020

Les épreuves

39  km - Le Raid des Gabariers
  • Départ : 10h00
  • Prix inscription : 25 €
  • Prix inscription sur place : 28 €
  • Description : Parcours descendant dans le gorges de la Dordogne, avec, si les conditions le permettent, la traversée de la Dordogne en gabarre.
26  km - La Pierre Nougein
  • Départ : 11h00
  • Prix inscription : 20 €
  • Prix inscription sur place : 23 €
15  km - La Chalvignacoise
  • Départ : 11h00
  • Prix inscription : 15 €
  • Prix inscription sur place : 18 €

Services

  • Service : Parking, Vestiaire
  • Récompenses : Récompenses : classement scratch et lot à tous les concurrents.
  • Animation : Repas auvergnat et soirée dansante.

Contacts

  • Contact : Charles Rongier
  • Tél : 0644281262
  • Email : raiddesgabariers@gmail.com
8 avis de coureurs pour Le Raid des Gabariers

Les notes

Cette course a été notée par 6 coureurs

  • Intérêt sportif de la course Parcours permettant des performances
  • Intérêt sportif du parcours Beauté et variété des sites et paysages, éléments ou monuments remarquables
  • Qualité de l'accueil et organisation
Catherine G - édition 2003 - Le Raid des Gabariers

Les 17 1er km furent tout en descentes et en montées, les 17 suivants tout en montées puis en descentes, heureusement qu'il y en avait 2 au milieu pour se reposer un peu ! Mais le paysage est si beau que cela nous console de notre souffrance. Merci aux organisateurs mais surtout à maître Nature !

le 31/12/2002
Patrick B - édition 2003 - Le Raid des Gabariers

Eh bien mon premier souvenir restera une semaine apres de cette soupe a l'oignon de l'arrivee ! Qu'elle fut bonne. Une merveille d'organisation. Tout d'abord un parcours superbe alternant passage technique en sous bois (quel défrichement de l'organisation) et rude traversée de champs boueux. J'ai senti les 1600 mètres de denivelle morcellé en une dizaine de cotes . Parfois il fallait lever haut la tete tellement c'etait raide. Meme une corde lancé au detour d'un lac. La pluie n'a pas gaché le spectacle de cette nature généreuse. J'ai aimé secourir un coureur en souffrance en le ravitaillant. C'est cela l'esprit course nature. Merci encore.

le 31/12/2002