Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Jogging International
Le
  • Date de la course : 26/05/2019
  • Région : Bretagne
  • Commune : Cancale (35260)
  • Lieu de départ : port de la Houle

Les épreuves

42,195  km - Le Marathon du Mont-Saint-Michel 2019 Couples – Duos – Equipes – Ekiden / Course qualificative FFA
  • Départ : 08h30
  • Description : Ce marathon a ceci de particulier que de la ligne de départ on voit le point d'arrivée ! Tracé dans un cadre paradisiaque, le parcours s’élève d'abord du superbe Port de la Houle puis longe le bord de mer et la côte en traverssant Cancale, le Vivier-sur-Mer, Cherrueix et les polders. On quitte alors la Bretagne en franchissant le Couesnon avec un paysage changeant du tout au tout et l'on s'approche peu à peu du majestueux Mont Saint-Michel.

Les parcours

06/03/2009 Marathon
Cancale (35)
Distance : 41,23km

Services

  • Service : Parking, Consigne, Massage, Navette, Transport Sac
  • Récompenses : Tee-shirts, médailles à chaque arrivant.
  • Animation : Musique et fanfare.

Contacts

  • Contact : ASO / PAC - Clara Bertinatti
  • Tél : 0689627195
  • Email : cbertinatti@aso.fr
104 avis de coureurs pour Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Les notes

Cette course a été notée par 82 coureurs

  • Intérêt sportif de la course Parcours permettant des performances
  • Intérêt sportif du parcours Beauté et variété des sites et paysages, éléments ou monuments remarquables
  • Qualité de l'accueil et organisation
  • Ambiance, convivialité, animation
poolo - édition 2009 - marathon du mont

superbe course, parcours idéal pour un chrono meme si les derniers KM dans les polders (grandes lignes droites) sont usants moralement un peu moins de vent svp l'année prochaine!

le 18/06/2009
gromol - édition 2009 - marathon mont st michel

Pour mon premier marathon, je ne pouvais trouver mieux. Une organisation au top, une météo propice et une ambiance du tonnerre. Quel bonheur cette arrivée avec le Mont St Michel devant soi ...en 3h17min que dire de plus ?

le 26/05/2009
Boulive - édition 2009 - Marathon Mont St Michel

Pour mon second marathon, après la cote d'amour 2008 et un temps abominable (meteo et également chrono!), j'usse cru qu'il faille de nouveau enfiler le kway. Mais quel bohneur de courir dans ces conditions, bien sur le vent a refroidi certaines ardeurs dans certaines portions, les polders notamment. L'organisation est irréprochable, et le parcours magnifique "malgré" la vision du Mont tout le long de la course qui casse un peu les pattes (et le moral) dans les derniers kilomètres. Enfin la satisfaction de remplir l'objectif fixé (sous 4H, c'est pas terrible mais je débute) rend les jambes plus légères à l'arrivée. Bref que d'excellents souvenirs, à faire et à refaire sans modération!

le 22/05/2009
maltese93 - édition 2009 - St Michel 09

Superbe parcours, excellente organisation, public nombreux et tres encourageant, rien à redire sauf le vent qui a tourbillonné durant toute la course. Si je n'ai pas fait sur ce parcours mon meilleur temps sur cette distance c'est la faute à une tendinite cheville pendant la préparation avec arret de deux semaines car je pense que l'on peut surement y faire de tres bon chrono. J'y reviendrai

le 18/05/2009
Thierry R - édition 2007 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Mon premier marathon ainsi que mon ami, pour le plaisir d'aller jusqu'au bout. le départ pour ceux qui sont a la fin démarre trop lentement car beaucoup de personnes ce mettent devant,il faut doubler. et surtout très dur d'arriver au premier ravitaillement et ne plus avoir de barre de céréales de choses solides a manger car les coureurs précédents ont tout emportés .dans les conseils des médecins nutritionniste du marathon,il était dit de ne pas louper les tout premiers ravitaillements, alors que dans les derniers postes il y en avait à volonté. Ceci dit c'était encadré par des gens charmants, très bonne ambiance, très amusants par moment, enfin très heureux d'avoir finis....

le 31/12/2006
Francis L - édition 2007 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

pour mon 2eme marathon, pas très bien préparé, je suis content de l'avoir fini en 4h30.Très bon acceuil, très bonne organisation, ravitaillements impeccables. Après être parti un peu vite j'ai galéré les quinze derniers kms, c'est là que le public très nombreux m'a beaucoup aidé et à la vue du Mont ça m'a donné des ailes pour aller jusqu'au bout. Très belle épreuve que je recommande à tous les amateurs de marathons.

le 31/12/2006
Philippe S - édition 2007 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Pour mon dixième marathon, je ne voulais pas rater la grande fête du 10 ème anniversaire du marathon du Mont Saint Michel. Parcours magnifique, public au rendez-vous, beau temps, bref un grand marathon incontournable au même titre que celui de Paris ! Peut-être un bémol; le passage des polders ou le public est absent mais que dire à l'arrivée du pont de Beauvoir, c'est magique ! la foule est bien présente et vous encourage avec enthousiasme, cela donne la chair de poule tellement c'est beau à vivre. Non vraiment aucun regret si ce n'est le temps à l'arrivée. Victime d'une blessure au genou gauche après le 15 kilomètres, passé en 1 h 02, je me suis traîné, finissant sur une jambe mais finissant tout de même, en 4 h 04 car heureux d'être là. Bilan : trauma au genou et déchirure des ligaments internes. Repos forcé pour un moment, c'est ainsi... Un marathon qu'il faut absolument courir car il est magique ! Pour ma part, j'y serai l'an prochain ... Sportivement vôtre

le 31/12/2006
Alexis C - édition 2007 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

merci à jogging pour le plan d'entrainement 3h30 en 10 semaines dans le hors série. J'ai réalisé mon objectif avec un plaisir immense et sans douleurs. J'essayerais le prochain en 3h15. Merci aux organisateurs mais aussi à ce public en masse qui vous transporte jusqu'à l'arrivée, c'était une fête super, vivement la prochaine édition.

le 31/12/2006
Lénaïg L - édition 2006 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Formidable, merveilleux, splendide marathon !!! Parmis les plus grands marathons auxquels j'ai pu participer (Nex york, Paris,Chicago..) celui ci me laisse un superbe souvenir. Par son parcours pitoresque et surtout par l'ambiance qui vous suit jusqu'au bout. Merci aux bénévoles et spectateurs qui vous transporte jusqu'au Mont !! Seul bémol : le manque d'indication pour le départ à Cancale et la galère pour sortir du parking du Mont Saint Michel (3 heures !)mais c'est un beau marathon.

le 31/12/2005
Joel M - édition 2005 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Pour une deuxieme participation à ce marathon les conditions générals ont été catastrophique, en tout point de vue. Circulations, navettes en retard, lieu de départ trop petit et trop tard (temperature), manque d'eau et de soins aux postes de secours, 90% du parcours plein soleil, monotonie, routes trop longues, désorganisation à l'arrivée, point de rencontre trop discret, navettes non indiquées pour les retours et surtout beaucoup trop de participant pour arriver dans un cul de sac. Vraiment une très mauvaise courses.

le 31/12/2004
Jean-louis S - édition 2005 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Chaleur torride; organisation dépassée par les événements ( contrairement à l'autosatisfaction affichée) avec notamment pas de ravitaillements entre les 5km standard (celà aurait été nécessaire, compte tenu de la chaleur annoncée),un arrêt de course intempestif et mal communiqué aux Responsables (que signifie un Commissaire de course en travers de la piste les bras écartés et hurlant "la course est arrétée" sans autres explications; pourquoi pas des annonces micro expliquant la situation aux grands garçons que nous sommes) ,un "enclos" d'arrivée inacceptable avec des coureurs épuisés allongés dans l'eau fangeuse, la chaleur étouffante sous les tentes d'arrivée. Constat sévère, mais c'est mon sentiment au retour de cette course dont le parcours, hormis l'arrivée sur le Mont St Michel ne présente aucun intérèt (plat, rien à voir, pas d'arbres) Merci néanmoins à tous les bénévoles et services de sécurité dont la bonne volonté n'est pas en cause

le 31/12/2004
Lysiane MS - édition 2004 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Quel site exceptionnel pour mon premier marathon...merci aux bénévoles pour leurs gentillesses, l'organisation était top. Le public nous a encouragé tout au long du parcours cela est très stimulant. Mais je voudrais surtout remercier mon ami Guy B. qui m'a entraîné pendant des semaines et accompagné sur ce marathon car nous l'avons terminé ensembles, je lui dédie cette VICTOIRE .

le 31/12/2003
Freddy K - édition 2004 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Tous les ingrédients étaient réunis pour "ma" première participation à un marathon : température idéale, peu de vent, une organisation sans faille, des ravitaillements très bien préparés et un grand merci aux bénévoles. Quel bonheur de descendre de Cancale pour emprunter la route du bord de mer au petit matin, pas de bruits sauf celui des pas sur le bitûme. La baie offre un merveilleux panorama pendant la première moitié du parcours. Les animations et les encouragements des spectateurs furent appréciés de tous, je pense. Pour ce qui est de ma petite expérience personnelle, pas de mur du 30è malgré un petit coup de pompe bien normal, des petits problèmes de pieds peut-être dûs au sol plutôt inégal dans la seconde partie du parcours ne m'ont pas permis de réaliser les 3H45 espérés, ce sera pour la prochaine fois. Les 4 derniers km sont effectivement très longs, mais le public très nombreux massé le long de la dernière ligne droite est là pour vous soutenir. Je souhaite à tous et toutes de passer la ligne au moins une fois. Je suis passé du semi au marathon cette année, avec depuis 2 ans, un plan d'entraînement de Bernard Faure.

le 31/12/2003
Claudine M - édition 2004 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Je me suis offert un cadeau pour marquer l'année de mes 50 ans : mon premier marathon et ceci dans le cadre superbe du Mont St Michel. Préparation sage suivant les conseils de Jogging et de Serge Cottereau, course bien gérée jusqu'au 33ème, plus difficile après et SURTOUT, les 4 derniers kilomètres les plus longs de mon existence! Une organisation parfaite, une ambiance extraordinaire, fierté et plaisir d'avoir atteint mon (modeste) objectif = envie de recommencer. Conseil à tous les amateurs de jogging débutants: persistez dans vos efforts pour tenter cette aventure, c'est extra!

le 31/12/2003
Francois A - édition 2004 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

la canicule ok mais ce n'est pas la première fois sur ce marathon. Sur ce point l'organisation mérite une sale note : pas assez d'arrosage, pas d'anticipation (départ avancé par ex ) et j'en passe... Malgré un public exceptionnel je suis trés déçu. arrivé au 40éme: COURSE ARRETE ...on ralentit et finalement on peut continuer. Une perte de temps. Belle image du mont à l'arrivee gachée par un dernier kilo sur une route en dévers et dans les gazs d'échappement de car de tourisme à la queue-leu-leu. Pas de douche sur place et + de 2 h pour un retour à Cancale Manque de bus et embouteillage et que dire pour ceux arrivés aprés... bref une course trés décevante je fus mauvais et l'organisation encore plus AP F

le 31/12/2003
Stéphane L - édition 2004 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Les conditions sont idéales pour réaliser un temps. Les adeptes des grands marathons citadins internationaux - dont je suis -pourront cependant regretter une ambiance terne et ennuyeuse. La baie est splendide, mais il n'y a que ça ou presque, du coup les rares groupes sont très appréciés. En résumé, c'est un beau marathon, propre et lisse, où l'on court vraiment (!)

le 31/12/2003
Thierry J - édition 2004 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Et Bien, voila, c'etait mon premier marathon, et pour une premiere je suis assez satisfait de moi n'ayant bien entendu aucune reference sur cette distance auparavant. Le Parcour et le site sont exceptionnels, donc il est difficile de ne pas apprecier cette course, d'autant plus que les benevoles et organisateurs sont tout a fait disponible et encourageant pour les quelques toute "petite" difficulté du parcours. Le seul souci que j'ai eu, c'est un point de coté terrible vers le 38eme kilometre qui m'obligea a marcher et ralentir ma progression pour finir la course. Le seul petit reproche que l'on pourrait faire, ce serait peut-etre le fait que les bancs de kinesitherapie sont pris d'assauts par les premiers arrivants bien sure et qu'il faille patienter "debout", si on peut encore tenir sur ces jambes apres l'arrivée. Ce qui fut tres compliqué pour ma part. Je fus pris de douleurs vives dans les mollets et les ichios et meme le bas du dos était raide. Ce marathon me laissera de merveilleux souvenir et c'est sûr que je le conseille à tous le monde ...... Bonne course a tous !

le 31/12/2003
Claude C - édition 2003 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Superbe course malgré une chaleur et un vent de face épouventable. Arrivé au 25°KM tout le monde marchait ou presque, à l'arrivée plus de 25% d'abandon ou d'arretés...! Surprenant. Le matin j'avais anticipé le coup et décidé de revoir mon chrono très largement à la hausse, bien m'en a prit car je suis arrivé sans avoir forçé et sans douleur. Discutant sur toute la 2° partie du parcours avec mes compagnons de galères ceux-ci parraissaient tous très déçus par la course et ces conditions, bien tout le contraire des organisateurs qui se félicitaient de cette superbe journée. Mais que de douleurs, de pleurs et de souffrance ais-je pu observer. Messieurs les organisateurs une solution, changez cette date.

le 31/12/2002
Marc T - édition 2003 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

Première participation, et voici un marathon à la hauteur de sa réputation! Si ce n'est le manque de douches à l'arrivée, tout est quasi-parfait! Du village marathon, à la course elle-même en passant par la pasta-party, je suis enchanté, et j'y repique sans aucun doute l'année prochaine! Les paysage sont superbes, les encouragements et ravitaillements hyper motivants! Bravo aux organisateurs et aux... arrivants!!

le 31/12/2002
Alain V - édition 2003 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

J'ai trouvé regrettable que les derniers soient plus encouragés (voir forcés) à abandonner qu'à essayer d'aller le plus loin possible dans les délais annoncés. Les panneaux "ABANDON" sont plus nombreux que les panneaux ravitaillement. J'ai eut l'impression que l'intêret était qu'il fallait le moins possible d'arrivants pour la renomée de la course.

le 31/12/2002
Maurizio D - édition 2003 - Le Marathon du Mont-Saint-Michel

J'ai trouve le temps bon pour un marathon,l'ambiance dans les villages traversés était chaleureuse. Je suis déçu pour mon temps je comptait faire 3h25 (mon record est de 3h27mn45 Paris 2002) le plus dure était les 7 dernier km mais bon j'ai finis c'était le principal, j'en suis a mon 6e marathon en 5ans , je reviendrais ca c'est sûr.

le 31/12/2002