La Transbaie

Jogging International
Le
  • Date de la course : 17/06/2018

Les épreuves

17  km - La Transbaie 2018 (1)
  • Départ : nc
  • Description : Départ sur 3 km de goudron puis sur une boucle qui complète un passage de 2,5 m dans les écluses, une descente dans la Baie avec une immersion totale dans un bain de nature puis demi-tour au Crotoy et retour à Saint-Valéry par le même chemin.

Services

  • Service : Parking, Douche
  • Animation : Fête de la musique. Feux d'artifice.

Contacts

  • Contact : Ass. Sport et Tourisme en Baie de Somme - Sport et Tourisme en Baie de Somme
  • Email : transbaie@orange.fr
64 avis de coureurs pour La Transbaie

Les notes

Cette course a été notée par 55 coureurs

  • Intérêt sportif de la course Parcours permettant des performances
  • Intérêt sportif du parcours Beauté et variété des sites et paysages, éléments ou monuments remarquables
  • Qualité de l'accueil et organisation
  • Ambiance, convivialité, animation
ANJELOU - édition 2011 - Transbaie 2011

Ma première édition. Que c était dur .!! Très chaud pas de vent et caniculaire. Eh oui ça existe en baie de somme ! Sinon c est une course a ne pas manquer. Le cadre est idyllique et l ambiance géniale

le 08/09/2011
Jacques B - édition 2005 - La Transbaie

content de cette journée. Au jogging depuis 3 ans avant je pratiquais le cyclisme (malheureusement une chauffard a oublié le droit des vélos). Opéré le 10 /1/2005 pour une double hernie (gauche droite). J'ai voulu voir car beacoup de mes amis en parlent, j'ai essayé, j'ai réussi. Bravo pour tous! Dommage pour l'attente au départ ,mais il le faut bien. A l'année prochaine? SALUT A TOUTE VOTRE EQUIPE PICARDE

le 31/12/2004
Roland B - édition 2005 - La Transbaie

COURSE TRES AGREABLE EN BAIE DE SOMME, nombreuses difficultées dans la baie, les participants s'entraident dans la bonne humeur, trés bien organisée sauf pour le ravitaillement ou l'eau était chaude

le 31/12/2004
Caron J - édition 2005 - La Transbaie

dix ans que je fais la transbaie et pas pret dans rater une ! allez-y pour le fun, l'ambiance, le paysage magnifique ; n ayez pas peur de vous mouiller et l'eau au ravitaillement est trés fraiche : organisation impeccable n est ce pas denis ?

le 31/12/2004
Emmanuel P - édition 2003 - La Transbaie

Une superbe course où ce n'est pas vraiment le temps réalisé (en premier lieu) qui importe, mais surtout un état d'esprit. En effet, vue qu'aucun repère habituel n'est applicable sur ce genre terrain, nous sommes plus confrontés à un défi qu'il faut prendre au second degré ; l'important étant de participer, de l'avoir fait et de finir. Un grand coup de chapeau donc à tous nos vétérans. En bref, une course faite pour une première approche des "courses natures", où il ne faut pas avoir peur de se salir, et où le mot "Rigolade" rime avec le mot "Entraide". Au revoir 2003, et à l'année prochaine !

le 31/12/2002
Alain S - édition 2003 - La Transbaie

6e année de course, bientôt ... 63 ans. Natif de la Somme, je me devais de faire la Transbaie, cette inconnue (pour moi) au moins une fois dans ma vie. Cette course dont tout le monde parle avec un mélange de crainte et d'enthousiasme. Mes impressions après la course ? BEAUCOUP d'efforts, de surprises (humides, mais j'ai toujours mes chaussures...), d'ambiance, de beauté mais surtout de BONHEUR (heureux comme un poisson...) Chrono ? Bof ! (Peut mieux faire Alors, à l'année prochaine et Mille mercis à Denis et à toute son équipe.

le 31/12/2002
Patrick P - édition 2003 - La Transbaie

Bravo pour cette superbe épreuve où règne la convivialité dans un cadre à vous couper le soufle. Les repères habituels d'une course sur route perdent leur signification. Ça colle, ça mouille , contre ou avec le vent, tous les sens sont en éveil! Un seul regret, il parait que l'on pouvait se doucher. A l'année prochaine.

le 31/12/2002
François G - édition 2003 - La Transbaie

La TransBaie est une très belle course où on s'en prend plein les yeux et plein les jambes ! Le décor est splendide et la difficulté réelle; les passages dans la vase, les traversées de bras d'eau douce et les sauts au-dessus des fossés fatiguent tandis que la chaleur apportée par les 5600 coureurs (certains sont déguisés, d'autres courent avec leur chien, etc.), les bénévoles qui nous garantissent la sécurité et les spectateurs qui, eux-aussi, affrontent la vase pour mieux nous acclamer, nous réconfortent et nous donnent l'envie de nous dépasser... Si vous ne l'avez pas encore faîte, réservez votre dimanche 2004 !

le 31/12/2002