Run in Lyon

Jogging International
Le
  • Date de la course : 01/10/2017

Les épreuves

42,195  km - Run in Lyon 2017 (3) Course qualificative FFA
  • Départ : nc
  • Nombre arrivants : 24000
  • Description : Courses sur un parcours totalement plat et très roulant. Le tracé, se veut représentatif de Lyon et de son patrimoine naturel avec les berges du Rhône, les quais de Saône, le Vieux Lyon. Il traverse le parc botanique et zoologique de la Tête d'or, emprunte en partie les rues piétonnes de la ville et sillonne les rives du lac.
21,1  km - Run in Lyon 2017 (1) Course qualificative FFA
  • Départ : nc
  • Nombre arrivants : 12000
10  km - Run in Lyon 2017 (2) Course qualificative FFA
  • Départ : nc
  • Nombre arrivants : 13500

Services

  • Service : Consigne, Massage, Vestiaire
  • Récompenses : Un tee-shirt technique à tous les participants.
  • Animation : Groupes musicaux.

Contacts

  • Contact : Amaury Sport Organisation -
  • Email : runinlyon@aso.fr
  • Tél : 09 69 36 88 21
109 avis de coureurs pour Run in Lyon

Les notes

Cette course a été notée par 75 coureurs

  • Intérêt sportif de la course Parcours permettant des performances
  • Intérêt sportif du parcours Beauté et variété des sites et paysages, éléments ou monuments remarquables
  • Qualité de l'accueil et organisation
  • Ambiance, convivialité, animation
peve - édition 2014 - Déboires suite annulation de ma participation

Salut les runners, Après avoir couru pour la 1er fois le semi sur l'édition 2013 que j'ai trouvée agréable bien qu'un peu amateur dans l'organisation (on parle d'ASO quand même qui a une longue histoire et notoriété dans l'organisation événementiel !) , je me suis inscrit au printemps dernier pour refaire les 21 kms. En raison d'un kyste synovial apparu mi juillet, j'ai dû arrêter mon entrainement, consulter médecins et envisager une opération (bénigne car ça n'est pas grave du tout): je me suis donc rapprocher d'ASO pour voir ce qu'il pourrait me proposer et là, commence les soucis et aujourd'hui le dégoût !! Je me suis entendu dire qu'étant donné que je n'avais pas prix d'assurance annulation, qui coûte, tenez vous bien pour celles et ceux qui n'ont pas prêté attention, 25% DU PRIX DE L'INSCRIPTION (7.5 € pour 30 € de participation), ils ne pouvaient rien faire. Soit ... ils se sont couverts, une procédure a été mise en place ... pas grand chose à faire et puis tant pis pour moi, j'aurai dû la prendre cette assurance HORS DE PRIX. Là, je me reconnais dans pas mal de commentaires d'internautes mettant en avant l'état d'esprit fric et capitaliste qu'ils ont ressentis. Ben, j'ai le même sentiment. Plutôt que de m'entendre proposer des solutions, ils m'ont bien fait sentir que j'aurai dû payer cette assurance annulation au lieu de les appeler pour "me plaindre" ... et c'est moi qui leur ai suggéré qu'ils pourraient me mettre sur l'édition 2015. Pas du tout, la notion de service client = connaissent pas les loulous !! La procédure, le règlement: eh oui, je ne l'ai pas lu, j'aurai dû, tout est dedans !! Vous l'avez compris, je suis ironique et très déçu d'une telle attitude qui va à l'encontre de l’intérêt de leurs "clients" (je pense que c'est comme cela qu'ils nous appellent): ils ont empoché 30 € de chiffre d'affaires qui vont aller directement dans leur résultat (100 % de marge) et ils doivent peut être penser que la prochaine fois, ils gagneront encore plus car cette fois, je prendrai l'assurance annulation !! Comme certains l'ont souligné; il existe pleins de courses en Rhône Alpes et je prendrai bien soin de vérifier le nom de l'organisateur avant de m'inscrire car pour moi, ASO, c'est TERMINE. En espérant qu'une personne de l'organisation lise ce message car à ce jour, ils n'ont pas voulu me donner le nom de leur patron pour que je lui écrive. Néanmoins, bonne course à vous tous et toutes ... et bons entrainements

le 10/09/2014
Mitraillovich - édition 2013 - Run in Lyon

Effectivement parcours, assez sympa, avec beaucoup de spectateurs généreux en encouragement. Les différentes animations sont bien situés et très variés, ce qui rend le parcours marathon "moins long". Les ravitaillement sont très bien, contrairement à ce que nous avons pu lire pour les années précédentes. Très bonne organisation, quasi rien à redire, sauf pour les SAS de départ où c'était du n'importe quoi (pas de contrôle, pas de couleur pour se repérer et une seule entrée unique pour tous les SAS).

le 09/10/2013
vijenayoce - édition 2013 - Run in Lyon

Parcours assez sympa avec passage dans les points tels la Halle Tony Garnier, Gerland, parc de la tête d'or, etc. Assez touristique. Quelques relances, mais parcours plat. organisation bien calée. Spectateurs et musicos sympas, mais peu d'ambiance dans le peloton. Un meneur d'allure qui s'enflamme et perd ses ouailles...Mais c'était sympa dans l'ensemble.

le 08/10/2013
gazelle38 - édition 2011 - Run in lyon

J'ai participé hier 2/10/2011 à l'épreuve de Marathon de Run in lyon 2011 et ce fût vraiement dur dur. Quel manque d'organisation ! Le site internet est vraiment mal foutu : pas de profil de course, pas de parcours marathon complet, peu d'informations pratiques (vestiaires, horaires divers, sas, meneur d'allure, organisation des ravitaillements, ...). Concernant la course : les marathoniens ont franchement été délaissés par les organisateurs et malheureusement par le public ! A partir du km 20, plus de spectateurs et surtout à partir du km 30, des ravitaillements franchement défaillants. J'ai dû ramassé des bouteilles d'eau par terre pour pouvoir m'hydrater !! Et surtout, pas de boissons énergétiques : elles étaient distribuées au km 20 km et à l'arrivée alors que ce n'est franchement pas à ces moments-là que les coureurs en ont besoin. Pas de meneurs d'allure : où sont-ils passés ? Enfin le parcours n'était pas fermé : nous nous sommes retrouvés sur des pistes cyclables avec des familles qui se promenaient avec leurs bambins qui nous traversaient sous le nez inopinément, des cyclistes qui slalomaient entre les coureurs, bref, pas génial. A l'arrivée, plus que de l'eau et du taboulé : quelle idée, du taboulé après 42 km ! Qui a eu cette idée géniale ? Dommage car le parcours est vraiment très beau : parc de la tête d'or, bord du rhône et de la saône, traversée du stade Gerland. Y a-t-il des coureurs parmi les organisateurs des personnes qui aient déjà couru un marathon, qui connaissent la difficulté d'une telle épreuve sportive et qui sachent au combien il est important de soutenir les coureurs, au moins en terme d'infrastructures et de ravitaillement ?

le 03/10/2011
Abdul-Salam - édition 2011 - Run in Lyon 2011

Pour ma première participation, j'ai choisi le 10 km. Le parcours était assez roulant, hormis quelques secteurs pavés sur les quais. C'était plutôt bien organisé : les ravitaillements étaient complets et il y avait possibilité de récupérer son dossard sur 2 jours complets (vendredi et samedi). Le public était présent au rendez-vous. Côté points négatifs : le départ simultané des 3 courses : 15000 personnes qui partent ensembles et vous vous retrouvez avec une différence de 4 minutes (et 200 places) entre le classement officiel et le classement net. Il faut donc bien choisir son objectif pour se retrouver dans un sas interessant, tout en évitant de se fixer des objectifs trop élevés pour ne pas géner les autres. Malgré tout, cette course restera un bon souvenir. Je testerais peut-être le semi-marathon l'année prochaine.

le 03/10/2011
waly - édition 2010 - erreur du chronometrage run in lyon

bonjour, nous sommes beaucoup a avoir un temps inferieur sur nos montres surtout pour ceux qui sont partis loin de la ligne de depart ( 11000 personnes). en fait la puce ne prends pas en compte le franchissement de la ligne... bilan + 4 minutes pour moi et ainsi de suite .... lamentable et classement faussé.

le 03/10/2010
Jojo12000 - édition 2010 - Run in Lyon

Bonjour, J'ai fait cette course ce matin. Voici mes commentaires : Points négatifs : - Je trouve lamentable de devoir attendre 30 minutes pour récupérer un dossard et un tee shirt. J'ai déjà fait environ 30 courses et je n'ai jamais attendu autant. En plus, il semblait y avoir beaucoup de monde pour les distribuer mais c'était complètement désorganisé. - Faire partir les 3 courses en même temps est selon moi stupide et même dans les 1ers 10% il y avait beaucoup de ralentissements au départ. Pour moi, on ne fait pas une course avec 11000 personnes sans faire de départs par sas. A Paris, sur le semi, ca se passe beaucoup mieux alors qu'il y a 20000 participants. - Idem à l'arrivée, devoir attendre 5 min pour pouvoir accéder à de grandes tables avec des ravitaillements, c'est trop long. Quel est l'intéret de créer un bouchon à ce niveau la sachant qu'il n'y a pas de médaille à récupérer. - J'ai croisé le meneur d'allure du marathon en 3H30 qui courait à 4min25 au km en début de course ce qui est du suicide. D'ailleurs personne ne le suivait. Points positifs : - Le tee-shirt est sympa - Le parcours est bien fléché et les kms bien indiqués. - Les ravitos sont corrects - Le stand du grand Lyon proposait plein de trucs sympas à manger.

le 03/10/2010
Pierre69 - édition 2009 - annulation martahon lyon

J’apprends ce soir que le marathon est annulé ça fait 2 mois que je m'entraine et que je fais beaucoup de sacrifices sur ma vie professionnelle et familiale. Je trouve honteux d'annuler si près de l'échéance. Nous somems entrain de créer une association pour faire indemniser ceux qui sont mécontents. Rejoignez-nous sans engagement sur marathon-lyon-annulation@hotmail.fr

le 17/04/2009
Olivier R - édition 2008 - Lyon-Marathon

Beau Marathon pas le plus beau bien sur mais très rapide. c'est ma 3ème participation après 2004 et 2007 et enfin mon temps de référence. Beaucoup de vent et de la chaleur mais pas la canicule non plus. Parcours identique à celui de 2007. Une vrai solidarité entre coureurs m'a permis de garder le rythme pour aller sur les base de 3h15 et d'affronter les rafales de vent de face sur les quais entre les 30e et 40e. Merci à Dom et Laurent rencontré sur la course avec qui j'ai fait la course de bout en bout. Un décès à déplorer cette année un Marathonien originaire de l'Hérault agé de 47 ans s'est eteint avant de pouvoir atteindre le 25e kilometre après 2h20 de course.

le 31/12/2007
211221 - édition 2008 - Marathon de Lyon

Qui ne court pas n'est pas lyonnais ..... et rhonalpin ! Une dérive a conduit à ce que les joogers (dons les sponsors !) fuient le Lyon Marathon: fric, et approche marketing. Résultat: Organisation faisant "référence" dans le négatif (parcours, ravito, ambiance, public). Dans la plupart des clubs de la région, tous ceux qui l'ont fait une fois, crient haut et fort que cela a été la première et la dernière ! La région lyonnaise grouille de courses que l'on veut faire, refaire et re-re-refaire ! Cherchez l'erreur. Le potentiel est énorme comme l'envie de courir pour tous. Pas de miracle, pas recette fumeuse : tout simplement que Lyon envoie des observateurs à Nice (quel bonheur), Paris (magique), Annecy (juré, je reviens l'an prochain !)...etc Médoc, Lubéron, La Rochelle........la liste est longue, merci à eux. Que les voyoux du "busines" et du marketing foutent la paix aux compétiteurs et joogers loisirs (dont je fais partie) Lache moi les basket ! Lyon classé au patrimoine de l'Unesco ne peut pas ne pas avoir un GRAND MARATHON = Réaction obligée !!!!!!!!

le 20/04/2009
Mchel P - édition 2007 - Lyon-Marathon

Lyon, c'est une belle ville, bellecour, la tête d'or, les quais.... Mais l'organisation d'un marathon, cela demande de la rigueur, et si les ravitaillements étaient présents, leur positionnement doit être relativement régulier, ce qui en ce 29 avril étaient loin d'être le cas, avec cerise sur le gateau, des bouteilles d'eaux chaudes(pas tiédes, chaudes) vers le km40, et encore que certains courreurs passerons plus de 2 hs après moi, pour l'arrivée pas de cola ni d'eaux gazeuses et jus de fruits. L'indication des kilos, bien jusqu'au 10, après jusqu'au 35, c'était de temps à autres, même le semi n'était pas matérialisé. J'ai fait la remarque de ces manquements auprès de bénévoles de l'organisation, ils étaient navrés tout comme le fait que le tee-shirt offert n'éxistait qu'en grande taille. Il suffit de pas grand chose parfois pour que la réussite soit totale, mais là l'organisateur a été défaillant sur plusieurs points. Malgré tout, avec les copines et les copains de l'ACRA Arles, nous nous sommes régalés.

le 31/12/2006
Marc G - édition 2007 - Lyon-Marathon

A l'image du village marathon où s'affrontaient gaulois et romains, un marathon bien sympathique à parcourir. Les premiers kilos ne se font pas dans un decors extra (la zone de Gerland) mis à part le passage dans le stade. Je regrette le manque de visibilité des panneaux indiquant les kilomètres surtout pendant les 15 premiers (toujours bien utiles pour les chercheurs de régularité comme moi). Mais une fois le pont Pasteur franchit et l'entrée dans la presqu'île celà devient de plus en plus sympa (Place bellecour, le vieux lyon, le parc de la tête d'or et la redescente sur les quais tous neufs !!!) Un parcours propice au chrono en tout cas en espérant que la chaleur ne s'installe comme cette année... Même si les dernies kilos ont été difficile le public tout proche encourageant chaleureusement les coureurs lors du passage sur les quais permet avec le moral de surmonter les douleurs et d'aller chercher cette interminable arrivée avec ces très longues dernieres lignes droites. Un marathon à faire en tout cas....

le 31/12/2006
Olivier R - édition 2007 - Lyon-Marathon

Parcours très agréable, ultra plat avec de grande zones ombragées. Pas trop de monde ce qui permet d'éviter les bousculades et de réaliser un temps dommage qu'il ait fait si chaud cette année. J'avais suis un plan en 3h30 mais ma bonne forme me laissait penser que j'aurait pu approcher les 3h22 s'il n'avait pas fait si chaud.

le 31/12/2006
Laurent S - édition 2006 - Lyon-Marathon

Pour mon 2e marathon à Lyon, la météo était bien plus clémente, et surtout, j'ai nettement plus apprécié le parcours que l'année dernière. Il était plus varié et il y avait beaucoup moins de ligne droite. En 2005, la ligne droite de 7 ou 8 km à la fin, c'était un enfer. Côté organisation, RAS, ravitaillement, RAS, et en plus le petit mâchon à l'arrivée était fort appréciable, de même que les kinés. Je reviendrais certainement sur ce marathon l'année prochaine en souhaitant que le parcours se rapproche de celui de cette année.

le 31/12/2005
Nicolas D - édition 2006 - Lyon-Marathon

Beau temps, mais bof, bof!!! Les deux boucles dans Gerland, inintéressantes, avec un rétrecissement de chaussée où on se retrouve parqué comme un troupeau, et donc impossible de garder son rythme. Des meneurs d'allure qui partent comme des balles, pas de panneaux chrono intermédiaires, pas de temps intermédiaires, même pas au semi, des indications des km trop discrètes, pas de classement réel, bref un tas de petites choses qui fait qu'on est déçu de la prestation fournie pour une ville du type de LYON. Quant aux lyonnais, ils nous ont regardé courir dans l'indifférence la plus totale pour la grande majorité d'entre eux. Dommage que LONDRES soit si loin...

le 31/12/2005
Bertrand C - édition 2006 - Lyon-Marathon

Pour mon premier marathon, un super souvenir d'être aller au bout avec du très beau temps en plus, voir trop chaud pour moi. Niveau parcours, je l'ai pas trouvé terrible: ca commence par une boucle dans Gerland de 10 km, y'avait pas mal d'endroits où une seule voie était réservée pour les coureurs, et la boucle interminable en ligne droite sur les quais de Saone vers le 35è km, pour le moral on ne peut pas faire pire. Malgré tout, l'ambiance est cool et y'a du monde au départ (+ de 3000), le passage ds le parc de la Tête d'or est de loin le + agréable.

le 31/12/2005
Guillaume G - édition 2005 - Lyon-Marathon

Entre la neige fondue, la grêle et le vent glacial, Lyon dévoile son meilleur visage au cours de ce marathon. Les conditions étaient apocalyptiques et résultat : mon meilleur temps sur marathon !!! Je rejoins les précédents commentaires pour saluer le sérieux de l'organisation et les ravitos toujours fournis. Je salue également tout particulièrement l'ensemble des gens qui ont bravés le froid pour supporter jusqu'au bout l'ensemble des concurrents ainsi qu'aux brésiliennes (très) dévétues qui nous ont donné le rythme sur la ligne de départ.

le 31/12/2004
Marie h - édition 2005 - Lyon-Marathon

1er marathon pour moi et que du bonheur malgré une météo plus que mauvaise. Bon accueil, sourires et disponibilité de la part de chaque bénévole surtout que de rester sous une pluie battante et au froid pendant des heures ce n'était pas facile.Un seul bémol cependant, c'est de ne plus trouver quoi que ce soit à l'arrivée pour se ravitailler: je suis arrivée un peu plus tard que la majorité mais bien avant les 6 heures de cloture.

le 31/12/2004
Gaetan H - édition 2005 - Lyon-Marathon

Effectivement temps tout pourri, MERCI au public de nous avoirs poussés jusqu'à la fin. Si vous avez participer à l'édition 2005 et que vous avez fait réaliser des photos, ce serait sympas de m'en envoyer (j'en trouve pas malgré mes recherches). Merci d'avance g.hochin@free.fr

le 31/12/2004
Chemin C - édition 2005 - Lyon-Marathon

le marathon de Lyon m'a beaucoup plus. le parcour est agréable les ravitaillements super bien étaloné et le + c'est vraiment la distribution des bouteilles ce qui m'a permis de ne pas m'arréter pour boire.Le temps pluvieus et froid et fait qu'à l'arrivée nous ètions transis de froid et que la distribution de sacs poubelle ou de plastique géans aurait eté franchement de bonne augure.Pas de masseur sur le site dommage car meme a Annecy il y en a. Etonnant. Pas non plus de stand diététique à part Isostar qui ont fait un super boulot sur le parcours mais trés limité dans leur stand. Je garderai malgré ça un super souvenir de ce marathon car j'ai atteint mes objectifs grace en partiz à la rapidité des ravitaillements je pense que c le + dans cette compétition. Merci aux bénévoles et aux organisateurs de nous choiyer ainsi tout au long de 42KM195. Si court à parcourir mais si long a préparer

le 31/12/2004
Jean marie B - édition 2005 - Lyon-Marathon

Une première place sur un marathon comme celui de Lyon méritait peut etre une poignée de main pour félicitation meme pour les anciens. C'est un petit regret pour notre équipe de SEMUR EN AUXOIS qui considérait cette épreuve comme une des premières de FRANCE Sportivement JM BOURGEOIS

le 31/12/2004
Sébastien P - édition 2005 - Lyon-Marathon

Il s'agissait de mon premier marathon et j'ai trouvé cela très intéressant malgré les conditions climatiques pluvieuses. J'avais téléchargé un programme d'entrainement sur le magazine Jogging qui m'a permis de réaliser le temps de 03h30. j'espère l'année prochaine faire 10 minutes de moins. Sur l'organisation, tout a été parfait merci à tous et bon courage à tous les bénévoles.

le 31/12/2004
Claudine M - édition 2005 - Lyon-Marathon

Temps hivernal pour ce 17 avril: 5° en moyenne et le déluge quasi permanent. Malgré cela, j'ai beaucoup apprécié le parcours, la qualité de l'organisation et la gentillesse des bénévoles au village, sur le parcours ou à l'arrivée. J'ai apprécié que les coureurs du fond de classement, dont je fais partie, aient pu bénéficier d'un ravitaillement bien fourni et sympathique, ce qui n'est pas toujours le cas sur de nombreuses courses. Bravo à Lyon Marathon et à refaire sous un temps plus clément.

le 31/12/2004
Jean-cklaude A - édition 2005 - Lyon-Marathon

Pour mon premier marathon, le temps ne pouvait pas être pire. Bravo pour l'organisation, l'ambiance,et la gentillesse des bénévoles. Je reviendrai surement l'année prochaine pour faire quelques minutes de moins....

le 31/12/2004
Dominique S - édition 2005 - Lyon-Marathon

Grands remerciements aux bénévols et qui malgrès le déluge n'ont jamais perdu le sourire et nous ont encouragés tout au long de notre parcours. merci. Mauvais points pour la ville de Lyon qui n'a pas fait l'effort de signaler le stade de gerland. Hors 1 (une) indication sur l'autoroute A7 [marathon de lyon] point de fléchage si ce n'est un tout petit panneau (GERLAND) dans un embranchement derrière d'autres panneaux sur une voie à 110km/h c'est moyen!!! Quand à ceux qui viennent du nord: " Débrouilez-vous". Les travaux aidant bonjour l'angoisse! Heureusement le service renseignement m'a bien aidé. Merci encore à tous les bénévols.

le 31/12/2004
Pierre L - édition 2005 - Lyon-Marathon

Je regrette . RIEN A VOIR AVEC LA METEO MAIS JE NE GARDERAI PAS UN GRAND SOUVENIR DE CE MARATHON;En vrac : pas de relevé de temps intermédiaire! (semi,10,5), pas d'indication horaire du chrono moyen ( en cours de course), Les lots à l'arrivée: bof.. Le site internet: il a évolué les derniers jours, c 'est tout. (pas de plan de la course plus grand qu 'une carte postale). A l arrivée, trouver les douches ,j'ai pas eu la force de chercher ( comme pour l "espace vestiaires"...) Le village était juste... un hameau ; l'animation sur le parcours...inexistante mais bon la pluie... les 6 ou sept derniers kilometres en ligne droite, c'était exprés ? non parce que quand tu as du mal à terminer ( prendre 25% des coureurs , par exemple) c'est la galère interminable assurée. Pour tous ces points de comparaison , je n ai pas senti, non, une grande organisation et je trouve qu 'il y a un gros écart avec par exemple le marathon de La Rochelle;

le 31/12/2004
Denis C - édition 2003 - Lyon-Marathon

L'organisation et les ravitaillements sont bien, une équipe de kiné nous répare en fin de course. Le nouveau parcours est beaucoup plus agréable et la période meilleure que l'année dernière (CF chaleur). Il ne manque qu'une chose qui ne peut se programmer, c'est plus de spectateurs et plus d'ambiance le long du parcours.

le 31/12/2002
Sylvain M - édition 2003 - Lyon-Marathon

Marathon bien organisé qui permet de faire le tour du patrimoine de Lyon. Seul petit bémol, les 2 allés/retours du parcours (on se rend à un point donné du parcours pour faire le contour d'une barrière et revenir dans le sens inverse) qui le rend à ces endroits assez monotone mais qui permet de voir les autres concurrents (les meilleurs comme les plus modestes). A faire absolument quand même.

le 31/12/2002
Jean-philippe R - édition 2003 - Lyon-Marathon

J'y étais moi aussi pour mon 1er marathon avec comme objectif de finir, si possible entier... Et oui ! Aujourd'hui j'appartiens enfin à ce grand cercle que sont les marathoniens même si nos temps sont dérisoires comparés à certains, mais qu'importe, l'essentiel étant de s'être fait plaisir. Comme pour beaucoup, le mur au 33° km, le grand doute à la sortie du parc, les mn qui s'enfuient (j'étais dans le timing 3h40) et l'envie irrépressible d'en finir, de me coucher là, à même le sol, en attendant qu'une âme charitable veuille bien me ramener. Et puis tu continues, tu te fais masser un peu à un poste de secours pour pouvoir repartir, et puis c'est les crampes qui te tétanisent à 500m de l'arrivée. Tu te dis, non pas çà pas maintenant et puis joie ! 2 coureurs sont là, t'aident à t'étirer pour repartir (merci à vous les gars) et tu repars ! C'est la dernière ligne droite, tu es arrivé, le meneur d'allure avec qui tu as couru une partie de la fin de course (4h qui a fini en 3h53) vient à ta rencontre, te dit que tu peux le faire (merci à lui aussi), et là tu y crois, tu lèves les bras et tu passes, fourbu, cramé mais heureux. Heureux et fier parce que tu es passé. Pour l'anecdote, le chrono retiendra 3h59. Pour toujours, mon coeur et mon cerveau retiendront le bonheur. Alors oui, c'est beau le marathon.... Et puis côté organisation, rien à redire, bravo à tous ! ! Et un grand merci !

le 31/12/2002
Gerard G - édition 2003 - Lyon-Marathon

comme a chaque marathon il est au milieu des automobiles ;les courreurs longent les voitures qui roulent bonne polution il est vrai que ce un maire de gauche ou de droite jamais la circulation de lyon a été coupée,sauf biensur ,pour les ministres ou la reunion mondial contre la polution ??? il est vrai que nous sommes qui 5000 COUREURS CE N 'EST SUREMENT PAS UN MARATHON INTERNATIONAL ,MAIS C'EST LE MARATHON LE PLUS POLUE DE FRANCE !

le 31/12/2002
Hervé G - édition 2003 - Lyon-Marathon

Après avoir couru mon premier marathon en 3h19 en 2002 à Lyon par une cannicule peu propice à la performance, je me suis aligné à nouveau sur le marathon de Lyon le 30 mars dernier après avoir suivi le plan d'entrainement sur 8 semaines de Jogging International pour un objectif de 3h08. Une météo idéale alliée à un parcours encore plus roulant m'ont permis de me défoncer pour un merveilleux 3h02 qui me comble de bonheur pour cette 2ème tentative sur cette distance mythique. Un grand bravo à Occade pour la qualité de l'organisation et de l'animation. J'ai beaucoup apprécié le village des gônes qui permettait à l'arrivée de se reconstituer et découvrir la gastronomie lyonnaise. Ce marathon désormais très proche de son grand frère de Paris gagne donc à être connu si vous êtes à la recherche d'une belle performance au coeur d'un des joyaux du patrimoine mondial de l'Unesco. Un grand bonjour à tous les copains de la Foulée Mûroise.

le 31/12/2002
Cédric H - édition 2002 - Lyon-Marathon

Organisation parfaite. Parcours magnifique. Un marathon à faire. Bravo aux bénévoles et à la Croix Rouge pour les ravitaillements sauvages du fait de la forte chaleur.

le 31/12/2001
Cyril B - édition 2002 - Lyon-Marathon

Il a fait "horriblement chaud" et pour ma part, pour ma 1ère participation à un 10 km de plus de 3000 personnes, je me suis laissé prendre au piège d'un départ rapide : l'arrivée fut pénible (place : 192ème), mais je partirai mieux à l'édition 2003. A COURIR !!!

le 31/12/2001
Denis C - édition 2002 - Lyon-Marathon

Changement de date, pas la meilleure à mon avis vu les conditions climatiques. Chaleur +30° après 10h30... Heureusement, changement de parcours plus agréable et surtout changement de date pour 2003.

le 31/12/2001